La Gauche humaniste ? Droit de réponse à l’ARAPREM

, par  Danièle LOPEZ , popularité : 69%

DROIT DE RÉPONSE : à M. Garcia président de l’ ARAPREM.

Que la FNACA veuille faire propagande quelle le fasse ailleurs que dans un college ou alors qu’aprés la FNACA puissent s’exprimer des associations de Rapatriés d Algerie et de Harkis (ce qui nous a été refusé par de nombreux etablissements scolaires).
Notre association ARAPREM Association de Rapatriés d’ Algerie Harkis et Pieds noirs pour la réconciliation des mémoires relevons ce défit.
Nous sommes une association qui se revendique de la gauche Humaniste, Pourtant nous recusons cette date du 19 mars 1962, car, elle a été le début de notre cauchemar en Algerie. Plusieurs milliers d’enlevements, de Victimes civiles innocentes, traquenard de la rue d’Isly à Alger, Massacres d’oran du 5 juillet 1962, abondon et massacres des harkis et de leur famille. Plusieurs centaines de soldats Français jeunes du contingents tués pour rien. Ce serait les fusiller une seconde fois et cela par une association d’anciens combattants telle que la FNACA. Le 19 mars 1962 fut la date d’un cessez le feu unilateral non respecté par le FLN. Vous pourrez compter sur notre soutien Claude Garcia President de l’ ARAPREM

Ce message paru dans un forum d’article nous interpelle, n’est-ce pas ?

La première question qui nous vient à l’esprit est : la notion d’humanisme.

La gauche serait-elle la seule à être humaniste et les autres, tous les autres, dépourvus d’humanité ?

Lorsque les russes de Staline, les chinois de Mao et les national-socialistes de Hitler vous ont légué ce présent, imaginaient-ils le désastre que la gauche entraîneraient dans ces pays ?

Connaissez-vous seulement le véritable sens de "humanisme" ?

Larousse nous en donne cette définition que je vous laisse apprécier.

- Ensemble des tendances intellectuelles et philosophiques qui ont pour objet le développement des qualités essentielles de l’homme.
-  L’humanisme se caractérise par le respect de la personne et de la valeur humaine, par la tolérance entre individus et par la démocratie au niveau de la nation.

Existe-t-il en Chine ou en Russie (ex-URSS) un brin d’humanisme ? Est-ce là l’exemple que vous prônez en vous qualifiant de "gauche Humaniste" ?

Mais parlons plutôt de votre post , Monsieur Garcia et de ce qu’il tente de nous dire.

Vous êtes une "Association de Rapatriés d’ Algérie Harkis et Pieds noirs pour la réconciliation des mémoires".

Croyez-vous que les rapatriés d’Algérie (sans différence, puisque les harkis sont des pieds noirs de confession musulmane) qui ont souffert dans leur âme, dans leur corps, dans leur sang, peuvent réconcilier leur mémoire avec celle de ces immondes terroristes fln qui ont anéanti leur vie à jamais ?

Que faites-vous donc de tous ces disparus, dont un membre de votre famille n’a jamais été retrouvé ?

Aurez-vous le courage, encore, de vous qualifier de pied-noir de gauche - de cette gauche dont vous vous réclamez et qui a pesé de tout son poids et aidé les assassins de nos parents et de nos enfants ?

La réconciliation des mémoires, Monsieur Garcia ? Comment pouvez-vous en parler aussi sereinement ?

Mais cette autre phrase dans votre commentaire réveille, en nous, les plus sombres doutes quant à la connaissance, par vous, de la période de guerre que nous avons subie :

"Pourtant nous recusons cette date du 19 mars 1962, car, elle a été le début de notre cauchemar en Algerie."

Le début du cauchemar en Algérie aurait son point de départ le 19 mars 1962, d’après vous ?

Alors que nous venions de subir 7 ans et demi d’attentats, de crimes, d’égorgement, pendant lesquels le pays était à feu et à sang ?

Avez-vous oublié le 1er novembre 1954 ?
- L’année 1956 à Alger et tous les attentats à la bombe qui ont décimé des familles semé la terreur dans la population (aidés en cela par les communistes français et algériens) ?
- Le massacre de Palestro ?
- Celui de El Halia ?

(La liste est trop longue pour l’énumérer dans cet article et j’en oublierais certainement.)

N’êtes-vous pas informé que pendant tout ce temps-là, il n’y avait que le cauchemar en Algérie ?

Vous n’êtes pas très sérieux, Monsieur Garcia. Votre idéologie vous rend aveugle et sourd à la souffrance des autres.


Et vous osez parler d’humanisme ?

Navigation