La France et l’Algérie remettent à plat les accords d’Evian

, par  Kir , popularité : 16%

Vers de nouveaux accords

Dans un article du Point cliquer ici :
on apprend que les accords d’Evian, déjà révisés semble-t-il en 1967 et 1968, vont être remis à plat dans le domaine de... l’immigration.

L’Algérie n’a jamais respecté les Accords d’Evian sous le prétexte fallacieux qu’il étaient conclus avec le FLN, et non le GPRA.

GPRA, dont De Gaulle a toujours nié la représentativité.

Le texte intégral de ces accords avait été publié dans Le Monde du 20 mars 1962.

De son côté, El Moudjahid dans son édition du 19 mars 1962 publiait un texte avec quelques variantes dans la dénomination des deux parties.

Le texte rapporté par le journal algérien porte la mention « Gouvernement provisoire de la République algérienne » (GPRA), alors que le texte français écrit « FLN ».

Et voilà comment, depuis bientôt 50 ans, on "surfe" en se renvoyant la balle sur la légitimité de ce traité, qu’on n’hésite cependant pas à dépoussiérer quand il s’agit des intérêts des Pouvoirs en place.

Quant aux intérêts et aux droits de notre communauté - harkis y compris - circulez, il n’y a rien à voir !

Sans doute est-ce la raison pour laquelle les Gouvernements français et algérien préfèrent le "terrain neutre", et l’article du Point, effectivement, reste très discret.

En "Document joint" et pour mémoire : un aperçu des Accords d’Evian

Voir en ligne : Vers de nouveaux accords

Navigation

Brèves Toutes les brèves