Qu’y a-t-il un cran au-dessus de la bravitude ?

, par  Jean-Marie Avadian , popularité : 30%

Donne un poisson à un homme, tu le nourris pour un jour, apprends lui à penser et il pourra dire des conneries toute sa vie  ! Peut-être n’êtes –vous pas d’accord, mais moi je me comprends  !

 

Dans la théorie de l’évolution on avait pensé qu’on trouverait un jour le chainon manquant qui compléterait les étapes entre les hominidés d’avant hier et l’homme moderne qui s’habille chez Tati.

Et puis la Science a finalement conclu que cette théorie du chainon manquant était sans fondements  !

Heureusement je suis là pour rectifier ici cette erreur grossière de nos soi-disant scientifiques éclairés  : Prenez la longue chaîne édifiée à la gloire de la connerie humaine où des millions de contributeurs volontaires ont apporté chacun leur pierre, modeste maillon de cette chaîne infinie. Jusqu’ici, il lui manquait la clef de voûte, chaînon indispensable à la consolidation de cet édifice, mais on l’a finalement trouvée en France et nulle part ailleurs  ! Oui, nous, les français, sommes encore les meilleurs  !

Où se cachait donc ce joyau sinon au PS dont la bravitude atteint maintenant les domaines les plus réservés, et c’est le dijOnscOpe qui révèle son existence dans un article annonçant cette découverte majeure et dont je cite l’intro  :

Pour pallier le manque de médecins dans les campagnes, Françoise Tenenbaum (PS), adjointe à la santé à la mairie de Dijon, propose une solution : que les vétérinaires n’exercent plus uniquement leurs fonctions sur des animaux mais aussi, en cas d’urgence, sur des humains.

L’idée est intéressante mais la modestie créative de son auteur nous laisse quand même sur notre faim.

Pourquoi ne pas creuser le filon et transformer cette trouvaille scientifique en une véritable révolution humaine et sociale qui marquera à jamais l’Histoire de France  ? Car soyons lucides, cette innovation pourrait susciter de nombreux changements qui amélioreraient notre quotidien tout en démontrant au reste du monde que notre société est des plus innovantes et des plus dynamiques.

 

Les possibilités semblent infinies et bien que je ne sois nullement expert en la matière cette idée géniale m’inspire les transitions suivantes qui semblent possibles avec un minimum d’adaptations, de formations ou de changements car il n’y aurait vraiment qu’un petit pas à faire  :

·         Les vigiles at autres agents de sécurité privés deviendraient gendarmes et policiers.

·         Les hôtesses de l’air avec une formation longue durée pourraient devenir serveuses de fastfood.

·         Les toiletteurs pour chiens (hommes) seraient coiffeurs pour dames ou (femmes) esthéticiennes.

·         Les acteurs pourraient remplacer au pied levé des politiques quand ces derniers seraient empêchés.

·         Pour supplémenter leurs maigres ressources les curés pourraient devenir pédopsychiatres et les confesseurs deviendraient blanchisseurs (dame  !).

·         En doublant leur salaire les agents de la SNCF pourraient être rendus aptes à travailler à plein temps.

·         Les titulaires du permis de conduire ‘auto’ pourraient être chauffeurs de poids-lourds.

·         Les députés pourraient devenir exemplaires et coucher sur leurs feuilles d’impôts toutes les rentrées financières associées à leur mandat.

·         Les restaurateurs d’œuvres d’art pourraient éditer les discours politiques.

·         Comme les militaires ont déjà la formation nécessaire ils pourraient facilement devenir majorettes.

·         Les dealers comme les droguistes, les vendeuses des magasins bio et les naturopathes, pourraient bien obtenir le statut de pharmacien(ne)s

·         Les timoniers de navires, après une petite formation complémentaire, pourraient piloter les avions de ligne.

·         Les cambrioleurs effectueraient les saisies car avec la crise on va manquer d’huissiers.

·         Avec une formation appropriée, les chômeurs pourraient devenir travailleurs.

·         Les plongeurs de restaurants avec l’équipement approprié deviendraient scaphandriers.

·         Les arbitres sportifs seraient d’abord assesseurs puis président de tribunal après 3 mois de pratique.

·         Et même, avec un peu de bonne volonté, les étrangers pourraient tous devenir français  !

 

Et puis il y a cette pléthore de métiers révolus pour lesquels on forme encore beaucoup de nos jeunes et où les diplômés n’ont besoin d’aucune formation supplémentaire pour devenir chômeurs.

 

/

/ FIN

 

 

Voir en ligne : http://blog.francetv.fr/blogistan-a...

Navigation