La fin du suspense .....

, par  Danièle LOPEZ , popularité : 47%

Marie-Ségolène serait prête à dévoiler « son programme » , c’est pas trop tôt !

Depuis que Bartolone a avoué « qu’il attendait qu’elle fixe un cap » , on se dit qu’ils ont enfin compris qu’ils étaient perdus, sans boussole, devant un gros grain.

Donc, dimanche elle entrera dans « la phase d’écoute » !

Mais ….. Faites-vous partie de cette « France populaire » à laquelle elle doit s’adresser ? C’est important ! La Marie, elle cause pas à tout le monde, vous savez ?

Même son chef de premier secrétaire, en parlant de son site internet , a déclaré au sujet des « ses cahiers d’espérance » ( que ) .. « les débats participatifs renseignent sur les mots. »

Sur les mots, certes, mais pas sur les maux !

Dimanche , donc à Villepinte, nous aurons - peut-être - un aperçu de son programme.

Selon certains médias, elle devrait, entre autres, parler :

- Des retraites ! ça , ça paye ! d’après un sondage Ifop, elle bénéficierait d’une majorité de personnes âgées pour sa candidature, contre les jeunes qui iraient à Sarkozy !

- Des jurys de citoyens ( !) ça rappelle un peu la Révolution et les Membres de la Commune , cette proposition !

- D’une allocation pour les jeunes ( et une de plus !)

- Des emplois jeunes , encore … et des emplois–parents ( !) pour assurer les gardes d’enfants. Comme ça, le peu d’argent au black que se faisaient les mères au foyer leur passera sous le nez.

On ajoutera à tout ça, un contrôle de la tarification bancaire et le tour est joué ! Tous les ouvriers de France et de Navarre peuvent voter pour elle, ils vont enfin pouvoir revivre honnêtement.

En vérité , en vérité, on vous le dit … elle est mal barrée la barque de Ségolène !

Elle pique droit du nez dans les trentièmes rugissants !

Quels sont les principaux soucis des français ? le chômage, le pouvoir d’achat et la sécurité.

Or, depuis le début de sa campagne, à part régulariser tous les « sans papiers » elle n’a rien proposé qui puisse améliorer la vie du français lambda . Les fonctionnaires mis à part ....

Mais oui ! Reconnaissons qu’ils sont toujours les grands gagnants des grandes promesses ! Une retraite augmentée de 5 % , sur un calcul de 25 années de service, n’apportera pas grand chose à un ouvrier du privé, mais sur les 75% du dernier salaire d’un fonctionnaire … là ! ça commence quand même à devenir intéressant !

Bref ! elle a de quoi s’inquiéter, Marie.

D’autant que, toujours d’après ce sondage Ifop, si elle se trouve au coude à coude avec Sarkozy, il y a Le Pen qui emporterait 17 % des intentions de vote chez les ouvriers.

Il semblerait que la chute de popularité des syndicats ait changé la donne.

La masse ouvrière n’est plus ce qu’elle était !

Mais n’anticipons pas , attendons dimanche , le suspense devrait prendre fin .

Navigation