Plus que jamais le vote PN & HARKI

, par  SPINA , popularité : 17%

Mr Boussad AZNI a été sanctionné pour avoir rappelé que deux ans et demi aprés les engagements de campagne présidentielle pris par le candidat Sarkozy rien n’a été fait.

Au mois de mars dernier, 13 membres du Haut Conseil aux Rapatries ( HCR) arrivaient aux mêmes conclusions et signifiaient leur démission au Premier Ministre.

Depuis cette décision de rupture avec les pouvoirs publics qui ne veulent manifestement plus nous entendre, nous avons voulu démontrer que nos compatriotes PN et HARKIS étaient capables de se mobiliser avec force et conviction pour des scrutins où leurs intérêts pouvaient être menacés, comme à Perpignan et Aix en Provence.

NJ a largemment contribué à soutenir cette mobilisation et les résultats des 2 scrutins cités sont les preuves, les confirmations chiffrées de l’existence d’un vote PN/HARKI capable de faire gagner le(s)candidat(s)soutenu(s) .

C’est donc pour la Communauté PN et HARKI la seule possibilité qui nous reste de négocier avec le pouvoir en place. Cela doit se faire dans la plus parfaite unité, sans faiblir, et sans état d’âme avant chacune des prochaines échéances électorales et pour la satisfaction totale de nos principales revendications.

C’est Nikolas Sarkozy seul avec ses ministres et sa majorité jusqu’en 2012 qui peuvent nous accorder ce qu’ils s’étaient engagés à nous donner.
Qu’on le comprenne bien, notre vote n’appartient qu’à nous et, sans même le donner à l’opposition, nous pouvons par nos bulletins nuls, identifiés, de citoyens déterminés, compromettre, menacer, le renouvellement des mandats de nombreux élus de la majorité.

Pas besoin de le donner à d’autres, à présent une seule action possible : négocier, obtenir ou s’abstenir. Du "CASH" avant les scrutins, c’est à dire des actes, des décrets, des lois, "écrits dans le marbre" avant mars 2010 et mai/juin 2012 la "dead line".
Après, cela sera trop tard, car ceux qui connaissent notre désarroi et qui ne sont pas aujourd’hui aux manettes vont encore une fois nous promettre monts et merveilles.
Ils nous diront même ensuite "pendant qu’ils étaient au pouvoir il fallait exiger ce qu’ils vous avaient promis"....

Les engagements écrits sont certes ceux du Président N.Sarkozy, mais aussi ceux de sa majorité qui les a avalisés et les a faits siens. Donc pas d’excuses. N’est ce pas Messieurs les Ministres et tous les élus de PACA, Languedoc Roussillon, Rhône Alpes et autres régions où nos compatriotes qui ont largement contribué à votre élection attendent depuis 2007 un signe, un seul signe de reconnaissance pour vous avoir mis dans votre siège d’Elu.... mais qui pourrait bien devenir éjectable si vous continuez à dire "c’est pas moi c’est l’autre" sans vouloir nous aider réellement à changer le cours des évènements.

Les bonimenteurs c’est fini.

"on s’est fait avoir une fois, on ne se fera pas avoir deux fois" dénonce Boussad AZNI et nous ne pouvons que le comprendre nous qui sommes solidaires, dans la même galère depuis 47 ans.

Ce matin, j’analysais le résultat des élections municipales de Corbeil-Essonne avec 27 voix d’écart à la faveur de S. Dassault contre la coalition de gauche. Idem, celui de dimanche dernier dans les Yvelines avec une différence de 6 voix sur la candidate Ecolo soutenue elle aussi par toute la gauche, et surtout celui d’Aix en Provence avec 147 voix de plus pour Mme M.Joissains qui a bien mérité de notre entier soutien contre la coalition hétéroclite qui s’acharnait sur elle. Tous ces "résultats à l’arraché", mes amis PN et Harkis, me remplissent d’espoir car quand même S. Dassault, aprés 18 ans à la mairie de Corbeil, nanti de tous les moyens qu’on lui connaît, ne s’en sort qu’avec 27 voix contre ce qui sera la stratégie de l’opposition de toute la gauche lors des prochaines échéances électorales.....

Alors notre bulletin de vote vaut de l’OR.

Navigation

Brèves Toutes les brèves