36 ème congrès du forum algérianiste du livre

, par  anonyme , popularité : 23%

Voir le livre FRANCISCA, CHRONIQUE D’UNE VIE EN ALGERIE - LIVRE

Aux Organisateurs du Forum algérianiste du livre :

Je m’appelle Cecilia et porte en moi des racines qui nous unissent : je suis la fille de deux Pieds-Noirs. Enracinée depuis l’âge de six mois dans le sud de l’Espagne, j’ai toujours voulu connaître mes origines et l’Histoire des miens. Lorsque ma mère m’a parlé d’une proposition de participation au forum Algérianiste du livre à Aix en Provence, je l’ai poussée à l’accepter, le projet l’intéressant.

J’ai demandé la contribution des miens pour garder mes trois enfants en bas-âge du vendredi au lundi afin de conduire ma mère et mon père hémiplégique qui ne peut rester seul.

Nous nous sommes donc présentés le 24 octobre à 9h, comme prévu par l’organisation, au Passino d’Aix. Nous avons demandé au libraire chargé de la commande des livres de nous donner des renseignements pour les espaces dédicace…. En raison d’une erreur commise par l’un des vôtres, le livre de ma mère n’avait pas été commandé et l’un des organisateurs nous a simplement dit « Voilà, c’est comme ça » et nous a incités à faire du tourisme dans Aix !!

Mes parents ont su nous donner parmi de nombreuses valeurs celle de l’indulgence envers autrui car l’erreur est humaine et nous-mêmes, disaient-ils, nous nous tromperions souvent dans notre vie. Mais, ils nous ont appris que, quand cela se passait, il fallait savoir faire amende honorable, présenter des excuses et surtout rester très humble. Il m’a semblé que, malgré nos racines communes, nous ne partageons pas ces mêmes valeurs.

Pour vous, Organisateurs, un auteur de plus ou de moins, qu’importait ! 119 écrivains suffisaient au succès de l’événement. Le 120ème , malgré les 2200kms de voyage, n’avait qu’à s’organiser pour faire du tourisme improvisé !

Malgré ce lamentable épisode d’Aix, je garde espoir car mes descendants connaîtront , grâce à Francisca, chronique d’une vie en Algérie, leurs origines, le drame vécu par leurs ancêtres et ce que fut l’Algérie française.
Bien à vous.
Cecilia

Navigation

Brèves Toutes les brèves