Participation des algériens d’origine européenne à la guerre d’Algérie

, par  MORA , popularité : 28%

Enfin, les choses vont peut être se mettre en place...

Et puisque la France n’en est pas capable.... si l’Algérie commence, on va bien voir qui a fait quoi !

Ceci éclaircira bien le décor..

C’est le message qu’ont lancé hier Zohra Drif- Bitat, Louisette Ighil Ahriz, Djamila Bouhired et d’autres anciens moudjahidine. Bien plus qu’un hommage, certains estiment que pour rétablir l’histoire, des cérémonies officielles doivent leur être consacrées tandis que d’autres réclament que leurs noms figurent sur les institutions à l’image des moudjahidine et martyrs algériens.

Les pouvoirs publics détiennent d’ores et déjà un « dossier » sur le projet de baptisation d’un édifice au nom de Maillot mais n’ont toujours pas donné leur accord. Pour la sénatrice Zohra Drif-Bitat, l’amnésie qui a frappé l’Algérie constitue un « dérapage sans précédent qui n’honore pas la Révolution qui avait pour principe fondateur le respect des droits universels ». L’invitée du Forum d’ El Moudjahid, dans le cadre d’un débat initié par l’association Machaâl Echahid, a tenu à rappeler que la proclamation de la Révolution s’est adressée à tous les Algériens, sans distinction d’origine ou de confession. Sans détour, la sénatrice dira : « Je suis choquée du dérapage qui s’est produit ces dernières années.

Voir en ligne : La KABYLIE COM

Navigation

Brèves Toutes les brèves