Paris refuse d’abriter le match Algérie Mali Articles EXPRESS

, popularité : 38%

par MNE

Les Verts victimes de la décision de Sarkozy

En dépit des nombreuses tentatives du manager Gael Mahi, chargé de la programmation des matchs de la sélection algérienne, les autorités parisiennes ont refusé que ce match se joue sur un des terrains de la capitale sans donner d’explications, se contentant de dire que la décision en question est due à des raisons sécuritaires.

Il semblerait que les autorités françaises aient commencé l’application de la décision du Président de la République français, Nicolas Sarkozy, relative au refus d’abriter, à Paris, toute rencontre de clubs d’Afrique du Nord faisant de l’Algérie sa première victime.

Pour rappel, la décision du Président français intervient après la rencontre qui a opposé la France à la Tunisie et durant laquelle la Marseillaise a été sifflée par une partie des supporters.

La rencontre qui oppose l’Algérie au Mali était programmée au nord ouest de Paris à Calais le 18 novembre prochain mais le directeur sportif du club de Calais a refusé cela déclarant à la presse hier que « la rencontre qui opposera l’Algérie au Mali ne se fera pas dans notre nouveau stade…nous avons rencontré le manager de l’entreprise Sport Global Management, qui organise la rencontre, qui nous a sollicité mais nous n’avons nullement donné notre accord. Je ne sais pas pourquoi ce dernier a affirmé que la rencontre allait se jouer à Calais, nous n’avons signé aucun papier ».

Par ailleurs, des sources proches de la sélection nationale ont indiqué que la fédération algérienne de football et le manager Gael Mahi sont en train de chercher un autre stade, à l’instar de celui de Reims ou de Rouen, toujours en France.

Source El Khabar <img class="no_image_filtrer format_png" src="http://www.notrejournal.info/journal/plugins/couteau_suisse/img/smileys/diable.png" width="19" height="19"/

Dommage : L’Algérie voulait chanter La Marseillaise à Paris ! Peut-être à Reims ou à Rouen ? avec notre police française ....

Navigation

Brèves Toutes les brèves