Lettre/pétition ouverte à Mr SARKOZY Avant les régionales

, par  MORA , popularité : 23%

Lettre ouverte à Mr SARKOZY Avant les régionales

[(Cette lettre/pétition est soumise à votre visa. Jusqu’au 28 février, vous pourrez participer à cette action et signer la pétition/lettre.

Nous ferons le nécessaire pour que chaque semaine, l’Elysée soit informé de l’avancement de la (longue) liste des signataires.

Vous pouvez aussi relayer cette action avec le lien :

http://petitions.notrejournal.info/index.php?petition=2)]

Signer la pétition - Voir les signataires

Monsieur le Président de la République Française,

A l’approche d’une échéance électorale importante et sensible, nous tenons à vous faire savoir que nos attentes, malgré les promesses d’un candidat, n’ont été aucunement satisfaites.

Les Chartes de revendication, présentées par des associations de rapatriés, n’ont pas été commentées ou même examinées, les demandes et démarches diverses, non plus.

Nous pensons que le VOTE PN et Harkis, n’est pas un mirage ! Nous allons utiliser ce poids électoral pour faire valoir nos demandes :

  • compléter la loi de février 2005, en y ajoutant un article qui permette aux Rapatriés (Pieds Noirs et Harkis) d’être décrits comme un groupe identifiable et spécifique qui, ainsi pourra se défendre contre les agressions dont il est l’objet,
  • de déclarer officiellement et définitivement que, pour TOUS les français, le 2 juillet 1962 est la date officielle de la Fin de la Guerre d’Algérie. A ce titre d’ailleurs, toute mention publique qui serait différente sera fausse et donc illégale.
  • lancer un examen et un processus de questions/réponses avec les auteurs et signataires des chartes proposées par les grandes associations de rapatriés.

Nous attendons, avant les Régionales, des gestes francs et massifs dans ces directions. L’ensemble de nos demandes, n’est pas contraire à la Constitution Française, ni à ses intérêts, tant internes qu’externes. Se priver des forces vives que nos communautés représentent, serait une inutile et improductive dépense pour la vie sociale et politique de notre pays.

Nous n’attendons pas "tout" et d’un coup, mais nous souhaitons qu’au moins les éléments législatifs définissant notre statut et ceux relatifs à la fin de la Guerre d’Algérie soient pris en compte très rapidement.

Il ne s’agira que d’un courage politique légitime et conforme aux promesses faites.

L’ensemble des signataires de cette pétition/lettre.

__ornement.png__

Navigation

Brèves Toutes les brèves