LE MUR DES DISPARUS le 25 novembre 2007 Articles EXPRESS

, popularité : 28%

LE MUR DES DISPARUS le 25 novembre 2007

Une oeuvre représentant la totale souffrance des famille

Dimanche 25 novembre 2007 Inauguration du Mémorial des milliers de Disparus d’Algérie 1954 - 1963 , des Français d’Algérie, de Harkis et de Militaires du contingent enlevés sans laisser de traces. Avec la participation de la Musique de la Légion Étrangère.

L’organisation était parfaite, 5000 à 6000 participants ont été accueillis et orientés de manière remarquable. Personne n’aura vu ou entendu les quelques débris d’associations renegates qui ont tenté de manifestér leur scélératesse habituelle.

L’émotion était totale, les larmes étaient retenus aux bords des yeux, la douleur et le chagrin dominaient les familles dont les êtres se resserraient plus près encore, les mains se liaient, les regards se fondaient dans une profonde tristesse venant d’un lointain passé.

...

L’émotion était à son comble mais elle devint plus oppressante encore quand un long rapport des faits tragiques plongea les familles, bien sûr, mais l’assistance aussi, dans leurs souvenirs douloureux.

Après cette litanie des malheurs, vint le moment d’ôter le voile qui recouvrait les 2 619 noms des Disparus.

Le défilé des familles donna lieu à des scènes plus déchirantes les unes que les autres où chacun retrouvait l’être qui lui était cher et qu’il pouvait caresser en l’imaginant là en paix.

Des plaques, sont en instance d’inscription nouvelles, elles pourront, hélas, retracer bien d’autres noms notamment celui des Harkis encore enfouis dans les silences coupables des Etats français et algérien.

....

Cette magnifique manifestation à ouvert la voie d’une expression commune .. ; espérons qu’elle sera suivi de prises de conscience qui permettront d’être mieux entendue des princes qui nous gouvernent.

* source (extrait partiel) : Fred Artz (Reportage sur la Revue P.N.H.A n° 159 de janvier 2008

Navigation

Brèves Toutes les brèves