Et toujours le 19 Mars !!!

, par  Jean Claude THIODET , popularité : 36%

Nous avons bien compris, monsieur AURIOL, que le 19 mars, vous commémoriez "ceux de vos camarades qui avaient 20 ans et qui ont donné leur vie pour la France".

Jamais il ne nous viendrait l’idée de ne pas honorer ces jeunes compatriotes que le pouvoir a fait tuer pour rien, et est allé jusqu’à les priver de la gloire d’avoir gagné sur le terrain , la guerre contre l’ennemi FLN ;

Comme nos pères , nos frères ont donné leur vie en 14-18, et en 39-40, puis surtout entre 42 et 45, période, je me permets de vous le rappeler où les jeunes métropolitains ont échappé à la mobilisation, pour participer à la libération du territoire national !

Mais alors, si je vous comprends bien, vous excluez du même coup de votre commémoration ceux de vos camarades ou seulement compatriotes, qu’ils aient été de France métropolitaine, ou des départements français d’Afrique du nord, civiles ou militaires, chrétiens juifs ou musulmans, hommes femmes ou enfants, qui, après ce trop fameux 19 mars, ont été tués, massacrés, enlevés et jamais retrouvés, vos frères (les considérez vous comme tels ou comme des "sous hommes") les Harkis, dont vous connaissez sans aucun doute le sort tragique bien après le " cessez le feu " qui vous a tant réjouis.

Comme trop nombreux d’entre vous, monsieur AURIOL, vous voyez midi à votre porte !! Et seulement à votre porte !!

Peut être feriez vous mieux de vous taire plutôt que de fanfaronner sur un courrier des lecteurs, en proférant votre vérité et en occultant celle des autres !

Navigation

Brèves Toutes les brèves