Coup de froid Alger vs Paris Articles EXPRESS

, popularité : 37%

par mne

Coup de froid dans les relations entre Alger et Paris : ils sont fâchés...

La crise serait-elle en train de s’installer entre Alger et Paris suite à la mise sous contrôle judiciaire, depuis le 17 août dernier, du diplomate Mohamed Ziane Hasseni que le gouvernement algérien qualifie de non fondée, voire de « prise d’otage » d’un diplomate au mépris des règles diplomatiques internationales.

En tout cas, le malaise est réel à telle enseigne que l’hypothèse du report de la visite d’Etat à Paris que doit effectuer le président Bouteflika au premier trimestre 2009 n’est pas à exclure. « On ne souhaite pas que cette visite soit compromise », nous a-t-il été affirmé de source algérienne autorisée.

Par ailleurs, nous croyons savoir que l’ambassadeur de France en Algérie a été convoqué par le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères algérien la semaine dernière. « Il est temps de mesurer l’importance de cette affaire et le risque qu’elle peut entraîner sur les relations algéro-françaises », nous a-t-il été indiqué de source algérienne autorisée.

Dans une interview à la télévision algérienne, le ministre de la Solidarité nationale, Djamal Ould Abbès, récemment de passage à Paris où il venait de rencontrer Mohamed Ziane Hasseni, lançait : « Ceux qui tirent les ficelles de cette histoire malheureuse ne connaissent pas les conséquences peut-être néfastes qui seront portées aux relations entre les deux pays

Lire l’ Article El Watan du 13 décembre

Navigation

Brèves Toutes les brèves