Algérie, pourquoi s’y implanter ?

, par  MORA , popularité : 27%

.. vu sur le Net...

UN IMPACT TRES LIMITE SUR L’EMPLOI ET LE POUVOIR D’ACHAT

Dans tous les pays du monde, l’arrivée d’investisseurs est synonyme d’offres d’emplois et de réduction du chômage. En Algérie, ni les investissements étrangers ni les dizaines de milliards de dollars dépensés par l’Etat dans des projets d’infrastructure confiés à des sociétés internationales n’ont permis d’atteindre cet objectif. Le chômage est toujours aussi élevé qu’en 1999 : aux alentours de 35%, selon une source proche du gouvernement. Des jeunes se révoltent régulièrement ou préfèrent prendre le risque de traverser clandestinement la Méditerranée pour trouver un travail.

Pire : les Algériens qui ont trouvé un travail dans des sociétés étrangères n’ont pas vu leur situation sociale s’améliorer. Dans ces groupes, il y a deux catégories de salariés. Les expatriés étrangers dont le salaire minimum est de 5000 euros/mois. Et les Algériens, payé 10 fois moins cher. Les entreprises étrangères implantées en Algérie confient très rarement de hautes responsabilités à des Algériens. Elles leur préfèrent souvent des managers occidentaux ou libanais. Cette situation empêche l’émergence de compétences locales.

Lire aussi le forum qui va avec...

Voir en ligne : En Algérie, les groupes étrangers n’ont pas apporté le progrès attendu

Navigation

Brèves Toutes les brèves