Algérie : Rapatriement d’urgence des Archives de catholicité

, par  Kir , popularité : 38%

Menace sur les archives restées en Algérie

Bouteflika et son gouvernement envisageaient de saisir toutes les archives de catholicité, pour "effacer toute trace du colonialisme chrétien", et vérifier le nombre des Musulmans qui s’y étaient convertis dans les dernières années. Ce qui, dans la très libérale et tolérante Algérie, est un délit sanctionné par la "case Prison".

Les trois évêques d’Alger, Oran et Constantine, ont dû rapatrier d’urgence toutes les archives de catholicité : baptêmes, confirmations, communions, mariages, obsèques.

Silence assourdissant des médias

Encore une fois, nos médias dans leur ensemble n’ont pas daigné en rapporter l’information.
Sujet tabou ? Il est vrai qu’avec l’affaire des moines de Tibéhirine, cela fait beaucoup de couacs.

Ces archives ont été rassemblées dans trois monastères de religieuses,
près de Valence, à Aix et à Nîmes :

Diocèse d’Oran

Dominicaines de Taulignan
La Clarté Notre Dame
26770 TAULIGNAN

Tél. 04 75 53 55 11

- Archives de 1880 à nos jours

[brown]***[/brown]

Archidiocèse d’Alger

Monastère des Clarisses
34, rue de Brunschwick
30000 NIMES

Tél. 04 66 26 66 76

- Archives de 1842 à nos jours

[brown]***[/brown]

Diocèse de Constantine

Monastère des Clarisses
16, avenue Paul Cézanne
13090 AIX EN PROVENCE

Tél. 04 42 23 08 17

[brown]Si un acte vous intéresse, contactez les sœurs Clarisses ou Dominicaines,
uniquement par courrier, et :

- Donnez un maximum de précisions

- Joignez un chèque de 8 euros par acte à l’ordre de la communauté

- Ajoutez une enveloppe timbrée libellée à votre adresse.[/brown]

__espaceur.png__

Navigation

Brèves Toutes les brèves