[]

TOULOUSE - Conférence-provocation FNACA Excès de pouvoir et fonds publics

, par  MORA , popularité : 11%

Nous l’avions déjà signalé ! Information ou glissade ? Guerre d’Algérie

Comme en Juin 2006 avec l’innommable Colloque de LYON (traité sur CeQuOnEnPense à l’époque) les fonds publics ne servent pas "au public" mais plutôt à des intérêts partisans et dirigés.

Le délit d’opinion n’existe heureusement pas !

Mais l’utilisation des fonds publics est elle, sérieusement bordée !

Déjà alerté, Kader Hamiche, propose de "cadrer" l’action ; étant lui même résident toulousain.

NotreJournal relaye cette action.

SVP Notez qu’il faut agir AVANT le 24 Novembre donc diffusez cet appel - MERCI

Il s’agit donc de proposer une pétition, pour manifester, dans la pratique son désaccord, sur ce type de démarche.

[(Accéder à la pétition - Signer la Pétition - Voir les signataires)]

Voici le texte proposé :

Mesdames et Messieurs les élus de la République,

Un véritable attentat à la mémoire des 27 000 soldats de l’Armée française, de ses 14 000 supplétifs et des 150 000 autres massacrés après les Accords d’Evian, des victimes civiles du 26 mars à Alger et du 5 juillet à Oran, des 6 à 10 000 « disparus » dès le 19 mars 1962 qui ne sont jamais réapparus, est en train de se préparer à Toulouse avec l’aide active, la complicité ou, pour le moins, la complaisance, de nombreux élus et de personnalités émérites de notre République.

Organisée par la Fondation La Dépêche présidée par Madame Baylet, Présidente du quotidien régional du même nom, une « conférence » conjointe de Messieurs Pierre Joxe et Roger Lajoie-Mazenc permettra à ces deux personnalités parfaitement partisanes de délivrer une version non moins partisane de l’histoire de la Guerre d’Algérie sans qu’aucune contradiction ne puisse leur être apportée.

En effet, mardi prochain 24 novembre à 9h, une manifestation interdite au public et à laquelle seuls des invités choisis sont conviés permettra à ces deux intervenants de se livrer à une honteuse révision de l’histoire de la Guerre d’Algérie.

Vue par le fils de Louis Joxe, promoteur de la politique d’abandon de l’Algérie française et signataire d’une directive secrète du 12 mai 1962 prescrivant la non-assistance à 210 000 Harkis et leurs familles, et d’un thuriféraire assumé de la FNACA, laquelle considère le 19 mars 1962, date de l’abandon de l’Algérie et de 800 000 Pieds-Noirs, comme un grand jour pour la France, cette manifestation devant le Consul d’Algérie à Toulouse ne peut être qu’une opération de propagande.

Une opération dont, de surcroît, il ne fait pas de doute que les contribuables toulousains, haut-garonnais, midi-pyrénéens, français et, même, européens sont « invités » sans qu’ils le sachent, à participer au financement.

Mesdames et Messieurs les élus de la République, nous, signataires de cette pétition, vous conjurons d’interdire cette manifestation honteuse et de revenir sur toute participation matérielle ou financière d’organismes publics dont vous avez à connaître dans vos fonctions. Si cette manifestation devait être maintenue en dépit de tout bon sens, nous serions amenés à en faire condamner les promoteurs devant l’opinion publique et devant la justice administrative pour ceux d’entre vous qui auront contribué à son financement par des fonds publics.

Veuillez agréer, Mesdames et Messieurs les élus de la République, nos salutations très civiques et patriotiques.

Les soussignés,

__espaceur.png__

[(Accéder à la pétition - Signer la Pétition - Voir les signataires)]

Lire la suite .. La DÉPÊCHE ne se presse pas ...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !! Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)