SONDAGES : les révélateurs !

, par  MORA , popularité : 97%

Depuis quelques jours, d’intéressantes polémiques jaillissent ça et là sur le sondage publié dans LE PARISIEN !

Méthodes "fantaisistes", mauvaises questions !

A tel point que le premier résultat ne plaisant à personne, il a fallu, dare dare, en faire un deuxième "plus ouvert" avec DSK !!

Échantillon mal recruté, mauvais chiffres, etc .... on a tout vu, lu, entendu !

__espaceur.png__

En fait, avec un peu de recul, tout ceci nous pose une lancinante question que nous nous posons maintenant depuis longtemps, en arrivant sur le sol métropolitain :

"La France est-elle républicaine ?"

Si benoîtement on regarde un dictionnaire :

Républicain (adjectif) : (politique) qui est partisan de la république, système politique où le pouvoir est élu par le peuple

Donc si le peuple émet un avis, il est souverain, non ?

__espaceur.png__

C’est cette vérité là qui semble en difficulté, à l’usage...

En gros, on a une "intelligentsia", très très intelligente, en tous cas, + que ceux qui votent, qui dit que :

"Non, non, il s’agit d’une dérive !!"

Bon, ok mais là on n’est plus en république, on est en "dictature de salon" pour rester poli...

Cela amène aussi une question simple :

Pourquoi une minorité de "biens pensants" confisquerait-elle le pouvoir ?

Il ne s’agit pas d’être pour ou contre Marine, mais plutôt d’identifier tout ce qui va pouvoir empêcher les français d’être libres !

Cela rappelle étrangement le fameux 21 avril ! Et les uns et les autres, fins politiques, allument le feu, bien longtemps avant, pour qu’il s’essouffle, faute de combustible !

En écoutant ici et là les politiques s’exprimer à la télé, sur Internet et les commentaires des journalistes, on est pris de malaises, à constater à quelle distance ils sont du terrain, de la vie de "tous les jours", ils évoluent !

Comment cela est-il possible ?

C’est à eux de résoudre ce problème, mais par contre, exprimons-nous, ainsi ils ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas !

Navigation