Pour grappiller quelques voix

, par  Jean Claude THIODET , popularité : 80%

Pour grappiller quelques voix, il va balayer 130 ans d’histoire et semble
ignorer beaucoup de chose
de l’Algérie qui était 3 département Français - 91 Alger - 92 Oran et
93 Constantine. .Le commentaire est excellent, en espérant
qu’il arrivera sur le blog de François Hollande.....

François Hollande souhaite que la France reconnaisse son passé
colonial en Algérie.
L’ex premier secrétaire du Parti Socialiste français, François
Hollande, souhaite que les choses soient dites concernant le passé colonial
de la France en Algérie. Dans une interview accordée à Jeune Afrique, le
candidat aux présidentielles 2012 a déclaré qu’il serait temps que la
France présente ses excuses pour les 132 ans de colonialisme en Algérie.
« Je souhaite que les choses soient dites. Nous allons célébrer
en 2012 le cinquantième anniversaire de l’indépendance algérienne : ce
sera l’occasion de rappeler ce qu’est le passé, l’Histoire et ses douleurs
multiples », a-t-il dit, ajoutant « qu’il ne faut pas nous figer dans une
commémoration qui sera forcément différente dans l’évocation du souvenir
en Algérie et en France »
Par ailleurs, François Hollande estime que les deux pays doivent
être dans une relation de « confiance mutuelle et dans la construction de
projets communs eu égard aux liens humains, culturels et économiques qui
nous unissent ».
Cette position en faveur d’une reconnaissance par la France de ses
crimes coloniaux en Algérie, confirme les déclarations de François
Hollande faites décembre dernier à Alger où il s’était rendu sur
invitation du FLN. Il avait alors fermement condamné la colonisation et
appelé à un travail de mémoire qui permette aux deux pays de mieux
« comprendre le passé pour mieux préparer le futur ».
Néanmoins, François Hollande n’a pas promis de présenter ses
excuses dans le cas où il serait élu président en 2012.

di COSTANZO Robert

RédactionAlgerie-Focus.Com

Je ne résiste pas à l’envie de rajouter ce commentaire :

Cicéron disait

" Certains hommes croient que l’Histoire a commencé à leur naissance. Ne s’intéressant pas à l’Histoire, ils n’ont pas évolué et sont

restés des enfants ".

C’est le cas de beaucoup d’hommes (et de femmes) politiques.
Certains restent indécrottables ; on s’aperçoit que les voix des
musulmans sont plus importantes pour eux que la vérité historique.
Présenter des excuses pour le colonialisme !!!....Alors que les Arabes
eux-mêmes ont reconnu que l’Algérie, grâce aux Pieds-noirs, était parmi
les nations les plus prospères et apte à entrer dans le XXIe Siècle.
Depuis le départ des Pieds-Noirs, il n’en est plus question.
Hollande a oublié (mais a-t-il seulement appris l’histoire de
l’Algérie ?) que les différents habitants de la "Berbérie"vivaient sous
le joug ottoman dont la France les a délivrés (le mot Algérie a été
créé à cette époque, les indigènes en étant les "Berbères " et non
les Arabes, arrivés au VII e siècle pour prêcher l’Islam).

Le Chef Suprême, le Dey d’Alger, était Turc et oppressait le pays, alors que les pirates barbaresques faisaient la course aux bateaux chrétiens.

Les seuls à s’être toujours plaints du "colonialisme" étaient
les "Islamistes", décidés à bouter, hors d’un pays - qu’ils voulaient
musulman depuis le VIIe siècle -toutes les religions "infidèles".

Peut-être vont-ils aussi réussir leur coup en Europe et en grande Bretagne
 !

Je pense que l’on peut compter sur des "Hollande" pour les y aider  !

Pour grappiller quelques voix, il va balayer 130 ans d’histoire et semble
ignorer beaucoup de chose
de l’Algérie qui était 3 département Français - 91 Alger - 92 Oran et
93 Constantine. .Le commentaire est excellent, en espérant
qu’il arrivera sur le blog de François Hollande.....

François Hollande souhaite que la France reconnaisse son passé
colonial en Algérie.
L’ex premier secrétaire du Parti Socialiste français, François
Hollande, souhaite que les choses soient dites concernant le passé colonial
de la France en Algérie. Dans une interview accordée à Jeune Afrique, le
candidat aux présidentielles 2012 a déclaré qu’il serait temps que la
France présente ses excuses pour les 132 ans de colonialisme en Algérie.
« Je souhaite que les choses soient dites. Nous allons célébrer
en 2012 le cinquantième anniversaire de l’indépendance algérienne : ce
sera l’occasion de rappeler ce qu’est le passé, l’Histoire et ses douleurs
multiples », a-t-il dit, ajoutant « qu’il ne faut pas nous figer dans une
commémoration qui sera forcément différente dans l’évocation du souvenir
en Algérie et en France »
Par ailleurs, François Hollande estime que les deux pays doivent
être dans une relation de « confiance mutuelle et dans la construction de
projets communs eu égard aux liens humains, culturels et économiques qui
nous unissent ».
Cette position en faveur d’une reconnaissance par la France de ses
crimes coloniaux en Algérie, confirme les déclarations de François
Hollande faites décembre dernier à Alger où il s’était rendu sur
invitation du FLN. Il avait alors fermement condamné la colonisation et
appelé à un travail de mémoire qui permette aux deux pays de mieux
« comprendre le passé pour mieux préparer le futur ».
Néanmoins, François Hollande n’a pas promis de présenter ses
excuses dans le cas où il serait élu président en 2012.

RédactionAlgerie-Focus.Com
Je ne résiste pas à l’envie de rajouter ce commentaire : Cicéron
DISAIT
" Certains hommes croient que l’Histoire a commencé à leur
naissance.
Ne s’intéressant pas à l’Histoire, ils n’ont pas évolué et sont
restés des enfants ".
C’est le cas de beaucoup d’hommes (et de femmes) politiques.
Certains restent indécrottables ; on s’aperçoit que les voix des
musulmans sont plus importantes pour eux que la vérité historique.
Présenter des excuses pour le colonialisme !!!....Alors que les Arabes
eux-mêmes ont reconnu que l’Algérie, grâce aux Pieds-noirs, était parmi
les nations les plus prospères et apte à entrer dans le XXIe Siècle.
Depuis le départ des Pieds-Noirs, il n’en est plus question.
Hollande a oublié (mais a-t-il seulement appris l’histoire de
l’Algérie ?) que les différents habitants de la "Berbérie"vivaient sous
le joug ottoman dont la France les a délivrés (le mot Algérie a été
créé à cette époque, les indigènes en étant les "Berbères " et non
les Arabes, arrivés au VII e siècle pour prêcher l’Islam). Le Chef
Suprême, le Dey d’Alger, était Turc et oppressait le pays, alors que les
pirates barbaresques faisaient la course aux bateaux chrétiens.
Les seuls à s’être toujours plaints du "colonialisme" étaient
les "Islamistes", décidés à bouter, hors d’un pays - qu’ils voulaient
musulman depuis le VIIe siècle -toutes les religions "infidèles".
Peut-être vont-ils aussi réussir leur coup en Europe et en grande Bretagne
 !
Je pense que l’on peut compter sur des "Hollande" pour les y aider
 !

Navigation