[]

On a tué Eluana !!

, par  Jean Claude THIODET , popularité : 13%

D’une façon récurrente, le monde s’émeut parce que de malheureux parents qui voient leur enfant, leur père ou leur mère gésir sur un lit, une perfusion dans chaque voie possible, une tube dans un orifice de trachéotomie ne peuvent plus accepter !.

Régulièrement, il faut assurer des soins d’hygiène, changer des couches souillées, parce que, évidemment, les fonctions naturelles sont toujours là !! Il faut changer les poches d’urines, parce que , naturellement, les reins alimentés remplissent leur office ! Il faut mettre régulièrement des larmes artificielles dans les yeux, parce que naturellement ,même si les yeux ne voient pas ( en fait, qu’en sait on ?) il faut éviter que les cornées se dessèchent !! Il faut coiffer la chevelure, parce que , comme chacun le sait, les cheveux continuent à pousser longtemps même après la vraie mort ! !! Il faut humecter la bouche et nettoyer les lèvres fuligineuses !! Il faut, il faut, il faut !!!

Alors pendant longtemps les parents, les enfants croient au miracle, et le pire c’est que, oui :

"il arrive que le miracle arrive !!! C’est bien rare, mais cela arrive !!

L’un de mes amis d’études, neurochirurgien, exigeait que régulièrement, on bouscule les comateux de son service ! On les sortait de leur lit, on les jetait par terre ( non j’exagère, mais c’était l’esprit !!) On leur criait n’importe quoi dans les oreilles ! on se faisait croire qu’ils se rendaient compte de quelque chose !

C’était peut être le cas !

Mon père a fini sa vie en s’enfonçant progressivement dans cet état de "légume" désespérant. Ma mère lui parlait, lui racontait leur vie passée, voulait qu’il mange !! Avait elle raison ? Peut-être !

On avait tendance, lorsque nous étions autour de lui dans la clinique dans laquelle j’exerçais, à dire n’importe quoi : j’ai toujours été contre cela, et je disais : "faites attention : nous ne savons pas d’une façon certaine si il ne comprend pas ce que nous disons !!"

Mais après "un certain temps", on ne peut plus y croire. Les tracés sont désespérément plats. Il n’y a aucune réaction à aucun stimulus, et le temps passe et des vies s’épuisent à faire "comme si" !!

A-t-on le droit de dire :" ils n’ont pas le droit !! Tant qu’il y a de la vie..........etc !!!

Mais alors, prenez donc la place des parents, messieurs les faiseurs de morale !!

Prenez leur place, monsieur Berlusconi !

Prenez leur place, Monseigneur l’Evèque !

Prenez leur place, Saint Père !!!!

Que ferais-je si le destin me réservait , un jour, de me trouver dans la situation de ces malheureux parents ?

[*Mais aussi, que souhaiterais-je pour moi-même ?*]

ET vous ?

Voir en ligne : http://news.google.fr/news?hl=fr&am...

Navigation