26 MARS 1962 : Qui a convoqué les PN devant la Grande poste et pourquoi ?

, par  Jean Claude THIODET , popularité : 2%

Le 19 MARS 1962 éclatait l’affaire de Bab el Oued.

Le bouclage et les attaques sauvages des gendarmes mobiles et des CRS on été violents le vendredi 19 et le samedi 20.

Le dimanche 21 les choses s’étaient bien calmées : Avec mes amis et confrères de la clinique DURANDO, nous avons pu déambuler dans les rues, jusqu’à l’immeuble dit "le barrage" en haut de la rue Léon Roche.

En fin de matinée, la Croix rouge est entrée dans le quartier (un peu tard, il faut le dire) et a apporté des vivres et des médicaments qui ont été distribués dans l’avenue Durando, devant la clinique des frères Gilbert et Roger CHICHE, qui avaient puisé dans leurs réserves au profit de la population avoisinante pendant deux jours. l

L’après midi nous avons reçu la visite des professeurs Goinard et Bourgeon qui avaient menacé le préfet et obtenu l’autorisation d’entrer dans Bab el Oued et nous avaient facilité les choses pour évacuer nos blessés vers la ville. Ils étaient accompagné par le docteur Claude EL BAZ porteur à notre intention d’une cartouche de cigarettes américaines !L’intention était très amicale !.

Tout semblait calmé et la soirée et la nuit furent calmes, en dépit de la présence de quelques automitrailleuses stationnées aux points stratégiques.

Le téléphone fonctionnait normalement.

Aussi, quel ne fut pas notre étonnement d’apprendre par la femme de Roger CHICHE (qui, je l’ai déjà signalé, demeurait dans l ’immeuble qui séparait le début de la rue d’Isly du début de la rampe BUGEAUD), qu’elle entendait des coups de feu !!.

Puis affolée, quelle voyait des gens tomber au pied de l’immeuble sous des rafales d’armes automatiques !!!! La fusillade de la rue d’Isly commençait, et le carnage dura une dizaine de minutes. Tout cela a déja été largement développé !!

Ce qui me tracasse, c ’est ce qui a pu pousser ces pauvres gens à venir se mettre dans cette nace " pour sauver la population de Bab el Oued " alors que le coup de Bab el Oued était terminé depuis 24 heures ?

Qui a déclenché cette manifestation et pourquoi ?

Docteur Jean Claude THIODET
article 1260

Navigation