Mais qui dérape monsieur Alain Juppé ?

, par  Allezou...bIda , popularité : 97%

[!sommaire]

Celui qui déroule le tapis vert aux islamistes à Bordeaux devrait se faire tout petit

Très en verve depuis quelques semaines pour voler au secours des musulmans "stigmatisés" , Alain Juppé cumule les sorties sur l’idée du débat sur l’islam lancée par Nicolas Sarkozy. Il a commencé par déclarer qu’il "fallait être très méfiant sur la question" d’un débat, non très méfiant de l’islamisation donc. Marianne revient dans son numéro d’aujourd’hui sur ses arguments délirants sur la religion dans l’espace public, à savoir qu’il met en avant qu’il autorise bien les processions catholiques dans les rues de sa ville (millénaires et légales) sous-entendant que les musulmans priant dans la rue ( note : sans autorisation et en bloquant la voie avec des milices privées !) devraient relever du même principe. Dans les colonnes du Figaro il a demandé que le débat soit "maîtrisé" pour ne pas "déraper", appelant notamment à ne pas "stigmatiser" l’islam.

__espaceur.png__

Pour ceux qui découvrent l’Observatoire de l’islamisation, il faut tout de même savoir que cela fait 3 ans que nous dénonçons l’achat par la mairie de Bordeaux d’un terrain appartenant au Réseau féré de France en vue de sa mise à disposition pour une Grande Mosquée, en étoite collaboration avec l’imâm Tareq Oubrou, islamiste s’inscrivant dans la mouvance des Frères Musulmans !

__espaceur.png__

Rappel des perles de Tareq Oubrou prononcées en "off" devant les fidèles de la mosquée de Bordeaux lors d’une conférence passée :

« La première règle parle d’un islam global qui touche à tous les domaines de la vie […] l’islam est une organisation c’est un ordre des choses qui touche à tous les phénomènes et à tous les champs de la vie […] cette notion a suscité la surprise de la communauté, parce que pour beaucoup de musulmans l’islam est réservé aux vieux, est réservé aux mystiques, dans un petit coin de la mosquée, en dehors de la mosquée tu peux vivre ta vie. L’islam comme le veut le Coran touche à tous les domaines de la vie. C’est un Etat, c’est un pays […] il regroupe toute la communauté dans une géographie. Il n’y a pas de frontières […] la frontière entre deux pays est une hérésie méprisable en islam. Les Frères musulmans ne reconnaissent pas les frontières entre les peuples musulmans. »

« La politique est une donnée, est une partie, est un élément de l’islam. Le Prophète était un chef d’Etat. »

« Il (le Calife) dirige la vie par la religion, il dirige les relations entre les hommes par la religion. Et quand on dit la religion c’est pas dans le sens ecclésiastique, ni judaïque du terme. La religion en islam elle a toute une autre signification, c’est une manière de vivre c’est une conception des choses, c’est un mode de vie selon la volonté d’Allah »

"La politique des musulmans ce n’est pas la politique des autres, la politique des autres est construite sur le mensonge" disait Oubrou avant son changement de discours ayant accompagné son émergence dans les médias...

__espaceur.png__

Juppé sur France 2 le 9 janvier dernier :

"nous sommes en contact permanent avec les promoteurs du projet c’est à dire l’Association des musulmans de la gironde [ note : affiliée à l’UOIF, fédération islamiste proche des Frères Musulmans] , le recteur de la mosquée l’imam Tareq Oubrou et nous espérons que ce dossier va avancer, j’ai dis que je ferai tout pour qu’un terrain soit disponible [ note : le terrain a déjà été acheté par la mairie] sur la rive droite c’est le site que nous avons choisi (...) j’espère que le projet pourra se concrétiser dans les prochains mois"

Dans un pays normal, Alain Juppé démissionerait.

Joachim Véliocas, Observatoire de l’islamisation.

Voir en ligne : http://www.islamisation.fr/archive/...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)