MARSEILLE : La plaque de trop ...

, par  MORA , popularité : 5%

Photo prise à Marseille et retouchée pour ne pas lire le numéro

Il est exact qu’une partie des plaques minéralogiques est laissée libre !

Chacun peut y mettre ce qu’il souhaite ....

Doit-on voir là une volonté d’intégration ?

Ou bien une action systématique de provocation ?

Je vous laisse vous faire votre opinion !

__ornement.png__

Navigation

Brèves Toutes les brèves