[]

Freud, Onfray, Roudinesko, Bénesteau, Jacques van Rillaer ...

, par  VITUS , popularité : 28%

... reçu par mail ...

La particularité du temps c’est la tyrannie des analphabètes dans le domaine de la culture et des Lettres ...

Lire des crétins parler de traductions, les entendre contester des écrits avec des flots savantissimes de lieux communs, lire le terme "hébreu" écrit trois fois au singulier avec un X, c’est la farce majeure de ce temps qui, déjà, faisait hurler Flaubert, Baudelaire et Hugo ...

Ce manque effroyable de politesse et la lourdeur imbécile consistant à dissimuler sa nullité orthographique au prétexte que "c’est le fond qui compte" et qu’on est évidemment "pressé" ...

Quand je pense à Flaubert dont Maxime du Camp raconte que pour deux génitifs à la suite il frisait la dépression, incapable de trouver d’autre tournure grammaticale et qu’il faisait une jaunisse de ne pouvoir, à 40 ans, assimiler le grec qu’il potassait pourtant sans relâche ...

Quelle intelligence peut bien se développer, se hisser un tout petit peu sans la moindre maîtrise des mots et sans la moindre étendue d’un vocabulaire, ces éléments préalables qui ouvrent le champ de la pensée puisque ce sont évidemment les mots qui inventent la pensée et non l’inverse.

Hitler brûlait les livres, Pol Pot liquidait les porteurs de lunettes, la Révolution coupait en deux les poètes et les savants dont "elle n’avait pas besoin" ... la loi Gayssot cloue le bec des contestataires des dogmes historiques (et vlan ! deux génitifs) et, brochant sur le tout, l’Education Nationale, mettant en piste des régiments de Précieux Ridicules qui en petit nègre piétinent les plates bandes de Platon, Descartes, Nietzsche, Aron, Kant, Heidegger, Spinoza, Voltaire, Pascal, Maurras ... tous orfères d’abord dans leur idiome vernaculaire.

Rêvons d’une modeste dictature où quiconque parlant d’Histoire, de Politique, de Philosophie ou de Religion, serait bastonné pour avoir écrit "Hébreu" au singulier trois fois avec un X.

Je voudrais vivre en République Démocratique du Congo ou au Vietnam, des pays sans philosophes à nous broyer les testicules mais peuplés encore de francophiles qui aiment la langue de Molière et de Pagnol au point de simplement la respecter. Quand on aime, on respecte. Les inepties débagoulées par ces crétins de télévision et de commentateurs post télévision devraient permette aux dépressifs téléphages de mériter le 100% Sécurité Sociale de leurs médicaments. Victimes collatérales de la démocratisation de la connerie.

Quelqu’un demande à Céline quel est le plus grand écrivain français : Il répond : "André Gide et enculez-vous !".

Marcel Achard voit passer une jeune et jolie femme, se penche vers Sacha Guitry et lui souffle : "Je lui ferais bien l’amour !" Sacha lui répond : "Tu veux dire que tu le lui ferais volontiers !".

Tout est dit, amen !

Salut identitaire.

Vitus

Navigation