Alerte FNACA - Mise à Jour 5 mai

, par  MORA , popularité : 23%

[fond rouge]Mise à jour 5 mai 2011[/fond rouge]

Bonjour,

Ceux qui ont écrit à ce collège auront reçu la même réponse que moi.
Le vernissage de l’expo avec maire, conseiller général etc est annulé.
Début de victoire.
Mais l’expo est maintenue.
Il faut enfoncer le clou.
Ci-dessous ma réponse.

LVD

A Madame la Principale du collège G. Brassens,

Nous avons bien pris note de l’annulation du vernissage de l’exposition de la FNACA dans votre établissement.
Mais là n’était pas vraiment le problème.
Il s’agit d’autoriser une association d’Anciens combattants minoritaire à venir installer son exposition partisane
dans les locaux d’un établissement scolaire soumis à l’obligation de neutralité. Une association qui contourne
chaque année la loi instituant le 5 décembre comme journée nationale officielle d’hommage aux victimes de la Guerre
d’Algérie et des combats du Maroc et de Tunisie en tentant d’imposer "son" 19 mars (devons-nous vous apprendre
qu’il y eut 7 à 8 fois plus de morts dans les mois qui suivirent les accords d’Evian que durant les 8 ans de guerre,
ce dont la FNACA ne parle pas dans son exposition... ?).
Si nous ne mettons pas en doute l’honnêteté intellectuelle de vos professeurs d’histoire et de votre documentaliste,
nous contestons le support dont ils se serviront pour expliquer aux élèves de 3ème cette période de notre Histoire.
Les seuls témoins de cette époque seront donc, pour vos élèves, des membres d’une association dont le discours,
pétri d’idéologie, va à l’encontre de la vérité historique. Qu’ils aient le droit de s’exprimer ne fait aucun doute mais
alors le principe de pluralité des opinions dans le service public d’éducation vous impose d’inviter les autres composantes
de ce conflit, à savoir des représentants de la communauté Pieds-Noirs, de la communauté Harkis et des Anciens
combattants dont la position est diamétralement opposée à celle de la FNACA (des membres par exemple de la
très majoritaire UNC, de l’UNP etc).
Je me tiens à votre disposition pour vous indiquer des personnes susceptibles d’intervenir.
Dans le cas contraire, nous confirmons notre demande que cette exposition soit installée en dehors des locaux de
votre établissement. Il relèvera ensuite de la seule liberté pédagogique des enseignants d’y emmener ou non leurs
élèves.
Nous maintenons donc notre appel à un grand rassemblement devant votre collège la semaine prochaine, et ce
d’autant plus que cette "affaire" a dépassé le cadre régional et que des associations nationales de Rapatriés se sont
impliquées dans cette protestation.

Lionel VIVES-DIAZ


E-mail d’origine-----
De : Clg G. Brassens <0310021e@ac-toulouse.fr>
A : lvtlse31@aol.com
Envoyé le : Jeudi, 5 Mai 2011 16:15
Sujet : Re : Exposition GAJE / FNACA au collège G. Brassens

Madame Arrestier, Principale du Collège Georges Brassens de Montastruc la conseillère vous informe

qu’il n’y aura pas de vernissage de l’exposition organisée par la FNACA au collège Georges Brassens.

Comme prévu, cette exposition se tiendra au CDI, comme dans d’autres établissements scolaires de la Haute-Garonne.

Les classes de troisième seront encadrées par leurs enseignants d’histoire et par la documentaliste de manière professionnelle et objective, dans le souci de neutralité qui caractérise l’enseignement public.

le secrétariat du collège G. BRASSENS.

Sujet : Exposition GAJE / FNACA au collège G. Brassens

Madame la Principale,

Nous venons d’être informés du vernissage de l’exposition de la FNACA dans les locaux de
votre établissement le lundi 9 mai 2011.
Nous nous permettons de vous rappeler, ou de vous apprendre, que cette association minoritaire
d’Anciens combattants véhicule un message contesté par l’ensemble des autres associations
militaires et la totalité des associations de Français d’Algérie, Pieds-Noirs et Harkis.
Le décret de 86 vous impose la neutralité idéologique dans l’enceinte de votre collège et cette
exposition, par sa présentation partisane de la Guerre d’Algérie, contrevient à cette obligation.
Ce même décret prévoit en outre que soit observée la pluralité des opinions. C’est pourquoi il
est pour le moins surprenant que vous véhiculiez dans votre établissement une vision partiale
de cette période de notre Histoire sans faire appel à ceux, majoritaires, qui ont un tout autre
point de vue.
Permettez-nous de vous rappeler qu’il y a 2 ans, et pour les raisons ci-dessus avancées, une
exposition similaire avait été annulée par le Recteur de l’académie, sur instruction du Ministre
de l’Education nationale ainsi que par le préfet pour les risques de troubles à l’ordre public qu’elle
engendrait.
Que cette exposition ait lieu dans une salle municipale où les professeurs peuvent emmener
leurs élèves est une chose, qu’elle soit installée dans les locaux d’un établissement public
d’enseignement censé garantir la neutralité idéologique, voire partisane, est proprement inadmissible.
Nous informons dès à présent l’ensemble des associations d’Anciens combattants et de Français
d’Algérie de ce qui se prépare dans votre établissement.
Nous envisageons également d’être présents en nombre le 9 mai prochain devant votre collège
afin de nous élever, pacifiquement, contre cette grave entorse aux principes qui régissent l’enseignement
public.

Pour le collectif 31 des associations de Français d’Algérie
Lionel VIVES-DIAZ

Suivez cet article, il sera complété !!



Collège Georges Brassens


Route de Paulhac


31380 Montastruc-la-Conseillère


0310021e@ac-toulouse.fr


Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)