Couvre-feu au centre du Caire suite aux affrontements meurtriers entre soldats et coptes

, par  Atlasinfo avec agences , popularité : 50%
Couvre-feu au centre du Caire suite aux affrontements meurtriers entre soldats et coptes
Les autorités égyptiennes ont décrété, dimanche soir, le couvre-feu au centre du Caire après les affrontements meurtriers entre soldats et coptes qui avaient fait 24 morts et 200 blessés.


"Le couvre-feu a été décrété de 02h00 à 07H00 dans la zone Tahrir menant à la place Abdelmoneim Ryad, la corniche du Nil, le pont du 6 octobre, le ministère des affaires étrangères et l’avenue Ramsès", a précisé le ministère égyptien de l’Intérieur.


Le ministère a mis en garde contre toute violation de ce couvre-feu dans ces quartiers, qui étaient dimanche le théâtre d’affrontements entre soldats qui protégeaient le siège de la télévision officielle égyptienne et des manifestants coptes qui protestaient contre l’incendie d’une église à Assouane.


En colère contre l’incendie de leur église dans le gouvernorat d’Assouan, ces manifestants ont procédé à des jets de pierres sur des soldats qui protégeaient le siège de la télévision au centre du Caire. Ils ont bloqué une rue devant le siège de la télévision égyptienne et mis le feu à plusieurs véhicules militaires, selon la même source.


En réaction à ces incidents, le Premier ministre Essam Charaf, qui a convoqué une réunion de crise, a appelé à la retenue pour "permettre à l’Egypte de surmonter cette étape cruciale". "Les ennemis de la révolution et du peuple égyptien, chrétiens et Musulmans, sont les premiers bénéficiaires de ces incidents", a averti le chef du gouvernement égyptien.


Suite à ces incidents, la police a procédé à l’arrestation des dizaines de fauteurs de troubles.


La semaine dernière, des centaines de Coptes avaient déjà manifesté au Caire pour protester contre l’incendie de l’église et réclamer le limogeage du gouverneur d’Assouan.






Voir en ligne : http://www.atlasinfo.fr/Couvre-feu-...

Navigation

Brèves Toutes les brèves