Comprendront ils un jour pourquoi nous refusons le 19 mars ?

, par  Jean Claude THIODET , popularité : 7%

Dans son, N° du 17 mars, La Provence qui avait publié le 15 un article relatant la manifestation du 14 à Valence, rapporte les deux réactions de lecteurs suivantes.

La première réaction, celle de monsieur Jean GAS, des Pennes Mirabeau, est l’exemple type de ce que nous n’acceptons pas.

Que la FNACA soit ou non une association d’obédience communiste ne serait pas notre principale préoccupation, si toutefois nous ne savions pas quel rôle au combien néfaste a pu jouer ce parti tout au long de cette guerre d’Algérie, au cours de laquelle monsieur GAS a malheureusement été blessé.

Ce qui est tout à son honneur, et naturellement, nous compatissons.

Bien sûr, il était là bas, tout le monde le sait, pour participer à la défense d’un territoire français et de sa population.....française !!

Là où le bât nous blesse, c’est qu’il compare la date du 19 mars avec celles du 11 novembre 1918 et du 8 mai 1945 !!!

Alors là... je ne vous dis pas !!!!

Encore faut il savoir si il a opté pour le bon 8 mai 1945 !!! Mais je lui fais peut être beaucoup d’honneur en supposant qu’il sait à quel 8 mai 1945 je fais perfidement allusion !!.

Lorsqu’il écrit que le 19 mars, la FNACA célèbre tous les morts de la guerre d’Algérie, la question que nous sommes en droit de nous poser est la suivante :

Est-ce qu’il englobe, dans le deuil qu’il prétend porter, tous ceux et celles qui ont été victimes d’assassinat , de viol, d’enlèvement, qu’ils aient été civiles ou militaires, de carrière ou appelés, chrétiens juifs ou musulmans, après la date du 19 mars 1962 (et naturellement , nous savons tous parfaitement que les accords d’ EVIAN ont été signés le 18 mars à 18 heures et non le 19) comme il a l’amabilité de nous le rappeler !.

Parce que si ce n’était pas le cas il ferait partie de ces gens qui font leur philosophie du fameux : "après moi le déluge" ! Et la solidarité nationale dans tout cela ?

[*C’est pas beau du tout !!!Monsieur GAS, des Pennes Mirabeau !!*]

La réaction de Gilbert de Pertuis est beaucoup plus modérée.

En fait, Gilbert fait partie, je pense, de ces appelés du contingent qui, certainement, ont été marquées par leur passage en Algérie et cherchent à se trouver une bonne excuse à leur position vis à vis de cette triste date.

Si on avait la possibilité de parler avec lui, il est probable que l’on pourrait arriver à le ramener à la raison.

Encore que la comparaison qu’il ose faire de je ne sais quoi avec HIROSHIMA et NAGASAKI soit absolument absurde !!

Et puis d’ailleurs, si on lui concède le droit de donner son avis sur la fin de la guerre d’Algérie à laquelle il a, peut être, pris part(?), en ce qui concerne cette page affreuse du bombardement atomique de mai 1945 (nous, nous étions alors partie prenante(!!)) il ne peut se référer qu’à ce que racontent les historiens.

Et nous savons combien (nous avons payé pour cela, et nous payons encore), si l’on sort un épisode historique de son contexte, on peut lui faire dire tout et n’importe quoi !!

Et puis, de tout façon, nous français, n’avons rien à voir dans la décision que le président Harry TRUMAN a pu prendre de faire lâcher deux bombes atomiques sur le Japon.

Restons dans le sujet, s’il vous plait, Gilbert !!

Chibani

Navigation

Brèves Toutes les brèves