Centenaires algériens : les conclusions de la Cour des Comptes contestées par Rue89

, popularité : 29%

Il arrive coincé entre un spam « enlarge your penis » et un mantra tibétain. Ce mail vous harponne façon Guinness de la démographie : « Savez-vous que l’on vit plus vieux en Algérie que partout ailleurs dans le monde ? »

Suit le récit d’une « découverte » : la Cnav (Caisse nationale d’assurance vieillesse) aurait constaté que le nombre de retraités centenaires algériens était « particulièrement important ». Important au point d’être « supérieur au total des centenaires recensés par l’état civil en Algérie ».

Aux lecteurs édifiés, l’auteur anonyme s’empresse de livrer la clé de l’énigme : certains décès ne sont pas déclarés.

« Les Algériens binationaux ayant travaillé en France deviennent immortels à partir du moment où ils se retirent en Algérie pour leur retraite. Ce sont leurs enfants, voire leurs petits-enfants qui continuent à percevoir la pension, bien après leur décès. » [...]

Rue89

Voir en ligne : http://www.fdesouche.com/176419-cen...

Navigation

Brèves Toutes les brèves