Beziers. Toussaint Malgré le diktat, Troise salue « les martyrs »

, popularité : 21%

.. vu sur le NET ...

à : http://www.midilibre.com/articles/2009/11/02/BEZIERS-Malgre-le-diktat-Troise-salue-les-martyrs-981860.php5

Selon le communiqué transmis par Alain Algudo, il ne devait pas y avoir de prise de parole et le recueillement devait se faire à titre individuel « dans une volonté d’apaisement ». Mais c’était sans compter sur André Troise... « Je la joue pas au pédé et personne ne m’interdira de parler. » Et il l’a fait car, si certains « acceptent le diktat, même des communistes, comme d’habitude, moi, je les brave » . D’interdit, il n’y en avait pas cette année, contrairement à l’année dernière (l’affaire de la stèle OAS était toute fraîche et les esprits échauffés) où la municipalité avait pris un arrêté interdisant toute prise de parole pendant le week-end de Toussaint. André Troise ne l’avait pas respecté, mais la pluie battante avait quelque peu écourté son discours. Hier, il faisait soleil et l’orateur a pu retracer, de son point de vue, l’histoire de l’Algérie française.

Navigation

Brèves Toutes les brèves