[]

Un nouveau livre de Jean Claude PEREZ

, par  Jean Claude THIODET , popularité : 22%

"Attaques et contre-attaques"
par le docteur Jean-Claude Perez

Echec au génocide des Francais d’ Algérie

L’Algérie francaise, c’était un gros morceau de France. Un gros morceau d’Occident.

Sa conquête préalable était indispensable aux révolutionnaires islamistes, dans leur entreprise de main mise idéologique sur la France d’abord, L’Europe ensuite, l’Occident tout entier enfin.

Les bouleversements climatiques attendus, le réchauffement de la planète, constituent des conditions idéales a la mise en route de la nouvelle révolution mondiale. Celle-ci se déploie sous nos yeux, depuis longtemps déjà.

L’auteur a vécu cette révolution en Algérie. a identifie la guerre d’Algérie a la phase initiale de cette révolution mondiale. La fatalité lui a commandé de l’affronter dès le mois d’octobre 1955.

Il retrace, dans un cheminement très intimiste, son évolution personnelle, qui le conduisit a assumer des responsabilités ultimes, dans le combat clandestin pour l’Algérie francaise.

De la prison de Barberousse a la prison de la Santé, de Santiago du Chili a la prison provinciale de Carabanchel à Madrid, du contre-terrorisme a l’Organisation du Renseignement et des Opérations de l’OAS à I’échelon le plus élevé, il a réuni un énorme capital de sensations et de réflexions.

Il tient à vous les faire partager dans ce cinquième livre.

Plus que toute autre chose, l’Algérie française, c’était un astre.

Définitivement disparu.

A jamais éteint.

Nous en prenons acte pour I’éternité, précise Jean-Claude PEREZ. Mais, durant son cycle de vie, l’ astre Algérie française a génère une lumière. L’astre est à jamais éteint, mais sa lumière n’ est pas encore épuisée.

Elle nous inonde encore, précise I’auteur. Elle nous permet de comprendre hier, aujourd’hui et demain.

Cependant, regarder c’est insuffisant. Il faut être capable de voir. Et que voit-on à travers la volonté obsessionnelle de tuer la France en Algérie ?

On y voit qu’en Algérie s’est effectivement déroulée une guerre d’Indépendance.

D’Indépendance pour qui ?

D’indépendance pour la France.

En attaquant la France en Algérie, c’est à la conquête de notre pays que se lancera en effet, le FLN d’abord, l’islamisme fondamentaliste ensuite.

Vous aurez l’Algérie de Tamanrasset a Dunkerque, telle fut la prédiction d’un chef FLN, avant sa mort.

Mais autre chose est à souligner : Il s’est agi d’une véritable guerre, officialisée comme telle, le 18 octobre 1999, par une loi de notre assemblée nationale, à majorité socialiste.

Au nom de cette loi, il sera possible, un jour, de réclamer justice contre ceux qui se sont rendus coupables d’intelligence avec l’ennemi en temps de guerre.

Ces renégats, en trahissant leur pays ont assumé un autre risque. Celui de provoquer un génocide. Nous voulons dire Ie massacre d’un million de Français d’ Algérie, de toutes confessions.

Une poignée de combattants parvint a interdire ce génocide, les armes ont la main –

Les combattants de l’OAS

Dr Jean Claude PEREZ

aux éditiions DUALPHA : Dualpha diffusion BP 58
77522 COULOMMIERS CEDEX
TEL/fAX 01 64 65 50 23 de la part de "notrejournal.info"
voir le site de

Navigation