Les jeunes Tunisiens diplomés ne trouvent pas d’emploi !!! Quelle tristesse !

, par  Jean Claude THIODET , popularité : 90%

En ce qui concerne les 200 immigrés tunisiens qui se trouvent
aujourd’hui sur le territoire parisien, dans un état de grande précarité, notre municipalité, confrontée à l’indifférence de l’État, fera tout pour leur
apporter des réponses adaptées à l’urgence.

La Ville de Paris a donc décidé de missionner, aujourd’hui même, les
associations « France Terre d’asile » et Emmaüs, pour mettre en place des dispositifs de soutien et d’accompagnement social et sanitaire, mais aussi d’accès à des hébergements hôteliers. Par ailleurs, la Ville renforcera son soutien aux associations, comme « la Chorba », qui assurent depuis plusieurs jours une aide alimentaire. Une première enveloppe de 100 000 euros sera consacrée à ces mesures d’urgence.

Mais, sans se limiter à traiter les urgences, le devoir de notre
pays est d’établir, en lien avec les autorités tunisiennes, une véritable
logique de partenariat.

Les jeunes diplômés tunisiens manquent de débouchés à la suite de leurs études : ce fut d’ailleurs l’une des causes directes du mouvement de janvier 2011. Aussi la France devrait-elle accueillir quelques milliers de
jeunes Tunisiens, ainsi que d’ailleurs le prévoit déjà l’accord de coopérationsigné le 28 avril 2008 entre nos deux pays.

Ces jeunes, qui pourraient ainsidébuter leur vie professionnelle en France, auraient ensuite vocation àrejoindre la Tunisie pour contribuer à son développement.

Au nom de Paris, j’invite les autorités françaises à savoir répondre
avec humanité et dignité à l’attente que des milliers de Tunisiens placent dans notre pays.

Il serait très grave qu’en cette circonstance, quelques mois après
la Révolution de Jasmin, l’Europe et la France passent, une fois encore, à côtéde l’Histoire.(???)

Quelques réponses à ce communiqué.

1.. "…les jeunes tunisiens diplômés n’ont pas d’emploi…" !!!
Et les jeunes diplômés français ? Trouvent-ils tous un emploi, dans
leur propre pays la France ?
Combien sont-ils à devoir se recycler pour gagner leur vie, souvent
dans des tâches bien éloignées de leurs capacités et connaissances ?
Combien de bacheliers sont les "hôtes et hôtesses de caisses" (pour
ne plus les appeler simplement caissiers et caissières) dans les grandes
surfaces ?
Combien ont passé le permis transport en commun et conduisent les
bus ? Liste non exhaustive…
Et combien sont obligés de partir à l’étranger pour pouvoir, enfin,
mettre en pratique ce qu’ils ont appris pendant de longues années d’études ?
Ce genre de discours serait à mourir de rire s’il n’était tellement
pitoyable ! mais B Delanoë n’en est pas à une aberration près.

2 . Je sais que je suis idiot mais peut-on m’expliquer :
Les tunisiens ont expulsé leur "tyran" et accèdent à la démocratie

POURQUOI DONC ACCOURENT-ILS TOUS EN FRANCE ? Ce fut la même chose il y a 50 ans lorsqu’ils ont accédé à l’indépendance.
Serait-ce que dans l’esprit des nord-africains LIBERTE veut dire NE RIEN FAIRE et être assistés ?
Il n’y avait pas ces problèmes du temps de la colonisation, on construisait, on enseignait, on avait du travail et on restait en Afrique. Je ne comprends pas. Peut-on m’expliquer ?

3 . Je pense que l’orage est passé et que les armes se sont tues. C’est le moment où le soldat prend sa bêche pour travailler son champ. C’est le moment où les démocrates élaborent une constitution en rapport avec les
aspirations du peuple Tunisiens. C’est le moment où il faut reconstruire ce qui a été détruit. C’est le moment où peut maintenant laisser s’exprimer la créativité, l’allant et l’énergie réprimés des jeunes générations. C’est le
moment où l’on se dit avec un certain vertige, qu’on a un pays à construire…C’est le moment où l’on se dit que son pays a besoin de tous. C’est le moment où l’on rentre chez soi pour mettre le pays dans la direction que l’a
voulu la révolution. Sinon, à quoi cette révolution a-t-elle servi ?…

4 . L’ Enculture au pouvoir : avec le fric des contribuables !
Pourquoi ces beaux esprits assoiffés d’ exotisme restent-ils sur ce vieux continent décati qu’ est devenu l’ Europe : pourquoi veulent-ils faire venir l’Afrique chez nous, alors qu’il serait tellement plus facile qu’ils y aillent directement ? peut-être va-t-il falloir leur expliquer cela plus précisément ! autrefois, les citoyens qui dérogeaient à leurs devoirs et à la morale publique étaient bannis, exclus de la Cité ! c’ était une peine reconnue "d’ utilité
publique" ….. Plus près de nous, des gens jugés proches des "collabos" étaient exclus de leurs droits civiques, et condamnés à subir "l’ indignité nationale" dans les années 45 : bien sûr, je ne fais aucun rapprochement avec la situation actuelle (qu’ alliez-vous donc croire ?) ….. Je me pose seulement des questions,et j’aimerais éviter de nouvelles erreurs judiciaires, car il y en eut !…..

5 . La Tunisie a besoin de ses jeunes diplômés et de non-diplômés d’ ailleurs ! comment peut-on espérer reconstruire un pays en le fuyant ?
La Tunisie sous le joug de l’ ancien dictateur était "une prison à ciel ouvert", ils se sont libérés de cette prison, maintenant il est temps de retrousser les manches ! ce n’ est pas de cette façon qu’ on les aidera....
6. La presse Française l’ a dit une seule fois...pas deux ! Les prisonniers Tunisiens ont été libérés lors de leur révolution, et ce sont eux qui fuient l’ état nord africain...Voilà ce que la France des socialistes veut accueillir...ce sont les délinquants qui ont mis le feu aux établissements d’ hébergement de LAMPEDUSA,
l’ île italienne sur laquelle ils ont été accueillis....
Pourquoi les députés socialistes n’ ont-ils pas reproché à leur camarade Delanoë d’ avoir ciré les pompes du dictateur Tunisien à chacune de ses visites sur son sol natal...?. ils ont su faire tout un merdier contre MAM qui
avait pris l’ avion d’ un soit disant copain de.....Et le voilà, en donneur de leçon aux autorités de

l’ État, généreux envers des délinquants qui viennent compléter la fange qui gangrène la France...

Navigation