[]

Le Christianisme nous conduit il à l’Islam ?

, par  BALLESTER , popularité : 9%

Je devine les diverses réactions des uns et des autres à la lecture de cette question. Question de toute évidence saugrenue, sans fondement religieux et stupide dans son contenu.

Pourtant, c’est bien avec un sens approbateur que certains auteurs de livres, de sites sur le web, de messages électroniques voudraient bien nous faire « avaler » comme quoi la suite logique au Christianisme serait l’Islam. Les auteurs n’hésitent d’ailleurs pas à nous offrir une interprétation erronée des mots puisés dans l’évangile et une variante ambiguë des textes bibliques.

Voici quelques phrases relevées dans un très long message électronique que j’ai reçu :

Notons l’approche, « Dieu envoya des prophètes comme modèles à suivre pour leurs communautés. Adam, Enoch, Noé, Abraham, Jacob, Joseph, David, Salomon, Moïse et Aaron, Jésus, Muhammad (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur eux) parmi tant d’autres. Tous ces prophètes ont appelé à la même voie, n’adorez qu’un Dieu unique, le créateur des cieux et de la terre. » Rien à dire sauf que Jésus est cité en tant que prophète, suivi de Muhammad, (lire Mahomet). Dans l’Evangile de Saint Jean, il est indiqué clairement que Jésus est Fils de Dieu, c’est dans le Coran qu’il est reconnu comme prophète.

Ensuite l’auteur du message s’exerce à une petite analyse en disant « En fait, Jésus n’a pas écrit l’Evangile. Il ne l’a pas également dicté. » Cela est pure vérité, mais qui ne le sait pas !

Alors, il poursuit en semant le trouble dans les esprits « Le récit de sa vie et le prêche qu’il a fait oralement durant trois années ont été reproduits plus ou moins fidèlement en araméen ou en hébreu sur la foi de témoignages indirects. La mémoire des hommes n’est pas infaillible encore moins si les événements enregistrés datent de plus d’un siècle. Les amputations et les déformations sont toujours prévues et Jésus n’a pas manqué en son temps de mettre en garde contre les transgressions de la Loi divine. »

Tout en restant dans le sillage de la chrétienté, l’auteur enfonce le clou en ajoutant « En outre, les ennemis du christianisme ont cherché à nuire à cette religion en apportant sciemment des déformations majeures à ces livres. Ces différents facteurs ont donné naissance aux évangiles que nous connaissons aujourd’hui. Elles contiennent de toute évidence des contradictions et des incohérences. »

Voilà que l’auteur se veut de plus en plus précis « En dépit de cela, il reste dans l’Evangile de Jean des traces d’une annonce de Jésus sur la venue d’un homme lui succédant. En fait, personne n’a affirmé aux chrétiens que Jésus était le dernier messager que Dieu susciterait à l’humanité bien au contraire. D’ailleurs, le Coran rappelle que Jésus a annoncé la venue d’un Messager nommé "Ahmad ". »

Au regard de ces affirmations on ne trouve aucune trace de la venue d’un homme succédant à Jésus dans les évangiles, alors reprenant tout simplement le texte de Jean chap.14:16. Le verset dit : "Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur (en grec parakletos) afin qu’il demeure éternellement avec vous". A la lecture des textes, il s’agit de l’Esprit Saint.

En conclusion, je laisse au lecteur le soin de méditer ce paragraphe « Enfin, intéressons nous au Coran. La parole de notre Seigneur transmise directement par l’Ange Gabriel au prophète Muhammad. Ce prophète à la suite des révélations parvenant de Dieu qu’il entendait, dictait les versets dans leurs formes exactes à des scribes qui conservaient ces écrits. Le Coran confirme les livres saints antérieurs, l’unicité de Dieu et que nulle divinité ne doit être adorée en dehors de lui. Il appelle Juifs, chrétiens et tous les hommes à l’Islam. » Je me suis abstenu de citer les autres paragraphes qui incitent Juifs et Chrétiens à la conversion à l’Islam.

Nous sommes en présence d’une interprétation erronée, mensongère des écritures qui conduit sans détour au prosélytisme.

Face à une manipulation des esprits qui a pour finalité de conduire les adeptes vers un système « politique » incompatible avec notre République Laïque et Démocratique, il ne peut y avoir débat. Tout en respectant le choix confessionnel de chacun qui est du ressort de la vie privée, nous avons le devoir de rétablir la vérité historique en dénonçant toutes les manœuvres fallacieuses qui tenteraient de nous faire « avaler » que le Christianisme mène à l’Islam.

__espaceur.png__

Note de la Rédaction :

Compte tenu du sujet, aucun forum n’existe à la suite de cet article. Vous pouvez cependant réagir en envoyant vos propres communications sur le sujet, soit en faisant un Article Express, soit en envoyant une lettre ou un document que nous annexerons au présent article

Navigation