La nature d’une civilisation, c’est ce qui s’agrège autour d’une religion.

, par  Jean Claude THIODET , popularité : 2%

Il est intéressant de considérer la date de cette déclaration d’André MALRAUX, au moment où le terrorisme urbain s’intensifie en Algérie, et va aboutir dans les 18 mois à venir , à la mémorable "bataille d’Alger".

C’est le grand phénomène de notre époque que la violence de la poussée islamique. Sous-estimée par la plupart de nos contemporains, cette montée de l’islam est analogiquement comparable aux débuts du communisme du temps de Lénine.Les conséquences de ce phénomène sont encore imprévisibles .

Le monde occidental ne semble guère préparé à affronter le problème de l’islam. Les données actuelles du problème portent à croire que des formes variées de dictature musulmane vont s’établir successivement à travers le monde arabe.

Quand je dis " musulmane ", je pense moins aux structures religieuses qu’aux structures temporelles découlant de la doctrine de Mahomet.

Actuellement, il est trop tard !

Les "misérables" ont d’ailleurs peu à perdre. Ils préféreront conserver leur misère à l’intérieur d’une communauté musulmane. Leur sort sans doute restera inchangé.

Nous avons d’eux une conception trop occidentale. Aux bienfaits que nous prétendons pouvoir leur apporter, ils préféreront l’avenir de leur race.

L’Afrique noire ne restera pas longtemps insensible à ce processus. Tout ce que nous pouvons faire, c’est prendre conscience de la gravité
du phénomène et tenter d’en retarder l’évolution.

André Malraux, le 3 juin 1956

Voir en ligne : La nature d'une civilisation, ...

Navigation