Gouvernance Pieds NOIRS - Pour un texte de loi - Acte 7

, par  MORA , popularité : 97%

[!sommaire]

Dans le cadre des armes qui pourraient nous servir à défendre nos valeurs, nous avons défini dans les articles précédents : la LOI !

Quoi de plus normal dans un État de droit ?

Alors que jusqu’à maintenant les Pieds-Noirs et les Harkis sont tous partis du même principe, simple, vrai et justifié :

Jusqu’à ce jour, la communauté s’appuyait sur une morale sociale et nationale pour revendiquer son statut,

ses droits et ses possibilités d’expression.

Force a été, de constater, que cette voie ne suffisait pas !

Le seul moyen de faire valoir notre regard, de nous défendre, c’est d’avoir un outil légal et juridique : un texte de LOI ! Un texte complet ou un article !

C’est donc une bonne mission :

Obtenir de nos élus, un texte qui soit acceptable par le pays et qui nous permette d’exister normalement.

Nous avons mené une étude approfondie pour rechercher à quoi nous pouvions accrocher, de façon acceptable par le législateur et la Constitution, le principe d’un texte couvrant notre droit d’expression.

- Droit International et Européen sur les minorités,
- Droit français et esprit de la Constitution.

Examen approfondi des jugements rendus sur les questions d’identité minoritaire, visibles ou non visibles !

Pas toujours facile d’ailleurs d’avoir les attendus, parties essentielles !

La compilation de toutes ces données a donné un certain nombre de résultats et mis en évidence des choses simples et logiques :

- le Droit français est imperméable aux minorités et l’esprit Constitutionnel en refuse même la notion au titre d’une FRANCE UNIE et INDIVISIBLE.

Je sais cela fait grincer des dents, mais cela reste globalement vrai !

- Les identités culturelles sont reconnues pour des langues, des traditions, etc... mais ne sont pas identifiées NI qualifiées. Disons en gros que les corses sont identifiés de fait et que la langue corse peut être enseignée, mais rien de plus !

- cet aspect est d’ailleurs intéressant au niveau européen, notamment dans la coopération entre pays d’Europe, on pense par exemple à des actions communes Espagne et France.

- tous les aspects de reconnaissance des minorités, de toutes natures, sont bloquées par la France (et la Turquie) !

Donc arriver à faire qualifier les Repliés d’Algérie, malgré la délocalisation qui leur a été imposée, le sang versé, l’embryon de guerre civile, la nature administrative de certains traitements (Carte d’identité, Actes disponibles au Ministère des Affaires Etrangères - Curieux pour des français - ) l’agression constante dont ils sont directement ou indirectement l’objet -Presse - Télévision - Contre manifestations, etc.. EST une taĉhe apparemment ardue.

__espaceur.png__

ARDUE certes mais PAS IMPOSSIBLE !

- Comment et Pourquoi ?

Pourquoi ? Et bien tout simplement que la difficulté n’est pas de formuler une DEMANDE, mais bel et bien de FORMULER une demande suffisante et QUI SOIT ACCEPTABLE par le législateur !

- pour être acceptable par le législateur, il suffit qu’elle soit conforme à l’esprit de la loi et de la Constitution françaises !
- ne pas oublier que la LOI n’est pas là pour dire ce qui est bien ou mal, mais pour dire ce qui est autorisé et ce qui est interdit.

Ceci permet d’écarter d’emblée, de nombreux discours de revendications qui ne peuvent en aucun cas être pris en compte par la loi et donc par quiconque.

Continuons...

__espaceur.png__

De toutes ces réflexions, ces interrogations, ces recherches, ces raisonnements, ces évidences, ces impossibilités, etc... Il en est ressorti quelque chose ! Si Si !

Il n’y a qu’un seul texte qui existe déjà qui nous décrit de façon pratiquement indiscutable, qui parle donc déjà de nous !

Il est donc inutile de vouloir un nouveau texte, on l’a déjà !

DEVINETTE :

Quel est ce texte ?

Indice : il a fait beaucoup de bruits en son temps...

Solution à la page suivante...

++++

La Nation exprime sa reconnaissance aux femmes et aux hommes qui ont participé à l’oeuvre accomplie par la France dans les anciens départements français d’Algérie, au Maroc, en Tunisie et en Indochine ainsi que dans les territoires placés antérieurement sous la souveraineté française.

Elle reconnaît les souffrances éprouvées et les sacrifices endurés par les rapatriés, les anciens membres des formations supplétives et assimilés, les disparus et les victimes civiles et militaires des événements liés au processus d’indépendance de ces anciens départements et territoires et leur rend, ainsi qu’à leurs familles, solennellement hommage.

Çà ne vous rappelle rien ?

++++

L’U.N.I.R.A. peut donc maintenant naitre :

Nous avons tous les ingrédients nécessaires pour démarrer l’action !

- un objectif précis,
- une méthode pour y parvenir,
- un outil de pression "politique",
- la volonté d’aboutir.

En outre, nos rangs vont nécessairement grossir.

Il y a à cela une explication simple et logique, toutes les générations de 1950, vont arriver à la période de la retraite. Ces personnes vont faire comme tout le monde. A cette période, on se retourne sur son passé !

Dans leur majorité, ces personnes ne se sont pas intéressées à l’Histoire, à leur histoire. Ceci va changer, il faut donc être prêt à les accueillir, à les guider et à les faire agir avec nous.

__ornement.png__

L’UNIRA ou :

- Union
- Nationale
- pour la défense des Intérêts
- des Repliés ou Rapatriés d’Algérie et d’AFN

a comme principal objectif :

- obtenir un texte législatif qui donne des moyens juridiques à notre province virtuelle et "sans terre" pour qu’elle exerce elle même sa défense et sa préservation mémorielle et culturelle,
- en surveiller la mise en oeuvre et l’obéissance, par tous les opposants qui tenteraient de continuer à salir le passé sans discernement,
- en parallèle de ce point, de participer avec tous à la connaissance et à la diffusion de cette histoire d’un exode.

L’UNIRA deviendra donc naturellement une fédération et chacun, personnes physiques ou morales peut la rejoindre.

Elle est ouverte à tous Pieds Noirs, Harkis, Métropolitains, Anciens du Contingent, Civils,Militaires, etc.

Elle aura deux atouts principaux :

- le nombre de ses membres,
- le VOTE PN et HARKI et autres, coordonné pour obtenir la promotion de cet texte législatif et pour s’opposer à tous les fossoyeurs du passé et du présent.

Ses références :

- la prise en compte du VOTE PN et HARKI : Périgueux, Toulouse, Perpignan ; Aix en Provence, etc...
- plus de dix ans d’actions diverses sur le NET pour informer la communauté et ses amis,
- l’apport de tous ses participants.

Son organisation :

- Une fédération nationale, porte voix de tous ses membres.
- Consultation permanente des membres et décisions collégiales par scrutin secret.
- Direction tournante tous les ans avec bilan de résultats.
- Conseil permanent de décision avec sept membres élus par les adhérents.

Vous en êtes ?

Les modalités d’adhésion seront très bientôt publiées ici.

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)