[]

Festival de Cannes & les Fellaghas

, par  VITUS , popularité : 13%

... diffusé par mail - VITUS ...

LES MOUTONS FONCENT AU PRECIPICE

Ce doux démocrate, le dessinateur SINE, s’étonne chez Dominique Taddei que tous ces ouvriers qui menacent constamment de faire sauter leur usine ne le fassent pas.

Il justifie d’avance de tels événements parce qu’il juge que face aux tromperies et aux trahisons des patrons il n’y a pas à hésiter, il faut tout casser ! Il a dit clairement qu’il regrette que ces ouvriers finissent toujours pas trouver un terrain d’entente avec leurs patrons et qu’ils ne mènent pas leurs menaces à exécution.

Avec les invités de Taddei ils se sont posé la question de savoir s’il était arrivé une seule fois que des usines se soient mutinées par le passé au point de prendre les armes.

Il est dommage qu’il ne se soit trouvé personne dans cet aréopage pour indiquer que le mouvement insurrectionnel historique de l’OAS pouvait exactement répondre aux voeux très virtuellement sécurisés de ce gros imbécile de Siné.

Bien sûr il est aisé d’imaginer que si, d’aventure, quelqu’un dans cette soirée a pensé à la référence historique de l’OAS comme cas exemplaire d’insurrection d’un peuple trahi et abandonné par des "gros patrons", alors celui-là s’est bien gardé d’ouvrir la bouche.

Si le Festival de Cannes souhaite donner la Palme d’Or au film réalisé à la gloire des Fellaghas gardons-nous de protester.

Au contraire et parce que nous sommes à la fois les témoins de l’Histoire passée et les prophètes de celle qui vient, adressons à tous ces éminents futurs égorgés ou dhimmis des bristols individualisés et chaleureux pour leur souhaiter de belles tournantes et d’ardentes bacchanales avec ceux qui sont déjà devenus leurs maîtres et qui savent qu’ils s’adressent déjà à leurs esclaves.

Pourquoi vouloir retenir le tsunami qui déferle, pourquoi prétendre empêcher l’avalanche , pourquoi vouloir faire la morale à l’inverti, pourquoi retenir la main suicidaire de De Gaulle quand, dans le plus grand secret de Colombey au bout de sa nuit noire et rouge, il décide de se brûler la cervelle ? (sic)

Nous parlons à des sourds et à des autistes qui ne veulent rien entendre parce que, comme Monsieur Baroin, ils sont prêts à discuter de tout avec tout le monde, sauf de ce que leur idéologie autophage et sacrée leur commande de ne même pas aborder.

Un démocrate républicain humaniste c’est quelqu’un qui refuse la burqa sur la tête des musulmanes mais qui ne se rend pas compte que c’est son propre - si j’ose dire - cerveau qui est enveloppé d’une burqa en acier et qu’il n’est plus du tout capable de transiger avec la réalité parce que son système de pensée maçonnique se prétend la réalité et qu’il a, en somme, accompli l’apostasie parfaite en se prenant enfin pour Dieu.

Devant des murs en ruine, ne cherchons pas à étayer ces murs. Ce ferait faire un honneur indigne aux fous.

Aidons-les au contraire à renverser ces murs, en faisant en sorte de placer les fous, si possible, derrière l’effondrement des murs.

Il y a des catégories de forcenés qu’il faut laisser s’éliminer. Ils le méritent largement.

Amitié.

Vitus

Navigation