Et si c’était vrai ? Le nouveau centre cultuel de ground zéro accueillera les trois religions du livre...

, par  NEMO , popularité : 95%

Pendant les vacances, Notre Journal vous propose chaque semaine un morceau choisi des tribunes de Nemo. Alors que le Président Américain vient d’accepter au nom de la liberté religieuse, qu’un espace islamique soit érigé à quelques pas de Ground Zero, il nous a paru intéressant de publier à nouveau ce conte de Noël de Nemo... Et si c’était vrai ?

- !- !- !- !- !- !- !- !-

En ce moment, se tient, à Paris, dans le plus grand secret, une conférence qui, si elle aboutit, provoquera plus de bouleversements dans l’humanité que l’invention de l’alumette !

En exclusivité pour ses fidèles lecteurs, Notre Journal vous dit tout de cette conférence, avant tout le monde. Merci Notre Journal !

- Pourquoi une conférence dans le plus grand secret ? Vous le comprendrez quand vous lirez la suite.

- Comment Notre Journal est-il informé ? Vous devriez y être habitué maintenant, il n’y a pas de secret qui résiste à Notre Journal. Notre Journal est partout, sait tout. Tenez, en ce moment, nous vous surveillons. Vous venez d’extraire délicatement une petite boule de morve de votre nez. Vous la roulez entre le pouce et l’index, et vous vous apprêtez à la mettre distraitement dans… Pouah !!! arrête, gros dégueulasse, c’est dégoûtant !… Alors, convaincu ?

- Pourquoi Paris ? La logique aurait voulu que la Conférence se tienne à Jérusalem, vous allez voir pourquoi, mais ses participants ont choisi Paris parce qu’on s’y emmerde nettement moins, et qu’on peut y manger bio, végétarien, hallal ou kacher à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.

- Qui sont les participants, et quel est l’objet de la conférence ? Des représentants éminents des trois religions du livre : chrétiens, musulmans et juifs - tous les courants sont représentés -, réunis pour jeter les bases d’une fusion à parts égales !

- Où en est la conférence ? L’atmosphère est chaleureuse, je n’hésiterai pas à dire fraternelle. Les avancées sont à la minute où j’écris considérables. Sans vouloir donner de faux espoirs aux croyants, nous sommes tout près du but, jugez-en vous-même :

1 - Le principe d’une seule religion , relookée, moderne, plus attractive, pour remplacer les trois autres est d’ores et déjà acquis ! La nouvelle religion devient dès sa création la première religion du monde, tant en nombre d’adhérents qu’en chiffre d’affaires ou en couverture géographique.

2 – Le nom de la nouvelle religion sera choisi à l’occasion d’un concours richement doté. Les adhérents à jour de cotisation voteront pour leur choix par numéro de téléphone surtaxé, au cours d’une émission TV retransmise dans le monde entier.

3 – Quelques accords définitifs sur le dogme, vous donneront une idée de la bonne volonté qui préside aux travaux :

- En ce qui concerne le Paradis, c’est le Paradis d’Allah qui a été retenu, à l’unanimité des congressistes. Aussi bien les juifs que les chrétiens ont applaudi à l’idée des 48 femmes d’une grande beauté et éternellement vierges. La grande beauté est maintenue dans la nouvelle religion, mais, modernité oblige, virginité et féminité sont optionnelles, pour tenir compte de l’évolution des moeurs. Par contre, sur l’insistance des chrétiens et de certaines colonies juives des territoires occupés de Palestine, l’eau fraiche et le lait parfumé des fleuves et des fontaines sont remplacés par des grands crus de vins blancs et rouges. Je peux révéler maintenant, et c’est une démonstration éclatante de leur bonne volonté, que les musulmans ont fait moins de difficulté qu’on ne craignait à l’idée de boire du vin.

- Pour l’Enfer, les congressistes ont estimé qu’il fallait le maintenir , c’est bon pour les adhésions, mais qu’il ne fallait pas en faire un repoussoir. C’est pourquoi ils ont prévu d’offrir à tous les adhérents la possibilité de souscrire une assurance de Paradis : moyennant respect scrupuleux du nouveau culte et indulgences sonnantes et trébuchantes, il sera possible d’éviter à coup sûr cette destination désagréable.

- Pour le rôle des femmes, il n’y a pas eu à vrai dire de longues discussions. La plupart des congressistes sont d’accord pour les ramener au rôle que le Livre leur a assigné : la procréation dans les liens du mariage, la cuisine et le ménage. La modernité, d’accord, mais il ne faudrait pas exagérer…

- En ce qui concerne le culte , les congressistes butent sur un point majeur : quel jour sera retenu pour la « Grande Prière » ? Les musulmans ne démordent pas du vendredi, les juifs du samedi, et les chrétiens du dimanche. Un médiateur devrait être nommé dans les prochains jours…, mais on parle d’un consensus possible sur le lundi ; chacun sait en effet qu’il fait toujours beau le lundi, les adhérents n’auront donc aucune excuse pour rester chez eux.

Par ailleurs, les cinq prières par jour ont été acceptées avec enthousiasme par les chrétiens et les juifs. Noël, le Grand Pardon et l’Aïd el Kebir seront les grandes fêtes de la nouvelle religion. Il y aura 7 grandes fêtes en tout, reste à s’accorder sur 4.

Pour rester sur une note résolument moderne, la police pour la vertu et contre le vice de la nouvelle religion accompagnera les adhérents vers la « maison de Dieu » (nom qui remplace église, mosquée ou synagogue) à l’aide de tasers, en remplacement des bâtons traditionnels qui ont paru quelque peu démodés.

Voilà où nous en sommes. Il reste certes beaucoup de détails à régler, mais le plus gros est fait, ne vous semble-t-il pas ?

Aussi vous ne vous étonnerez pas si ce 24 décembre, à minuit, s’ajoutent au son des cloches de la Nativité le chant du muezzin et les psalmodies du rabbin. Un seul peuple fraternel, une seule religion.

Douce nuit, belle nuit… Joyeux Noël à tous, Paix aux hommes de bonne volonté, et les femmes à la maison !

Navigation