Doit-on se réjouir des soulèvements dans le Maghreb

, par  Allezou...bIda , popularité : 74%

En tant que PN revancharde je devrais me réjouir de ce qui se passe dans nos anciennes colonies et protectorats : je me dis souvent et le crie bien fort : ils l’on voulu l’indépendance, ils l’ont eue mais en faisant un retour sur image je pense à la joie manifestée par les peuples "opprimés" et les gauchos lorsque le shah d’Iran a été déboulonné sous l’impulsion et avec l’aide de certaines grandes puissances.

Qu’en a-t-il résulté ? Une république Islamique sanglante, meurtrière, rétrograde, liberticide, hégémonique, déstabilisatrice des forces en puissance et s’ingérant dans les affaires des pays du Moyen-Orient, des fous de Dieu possédant peut-être l’arme nucléaire : un danger permanent.

Je ne sais pour la Tunisie mais à l’écoute des opposants interrogés par nos média nationaux, l’islamisme n’a aucune chance de récupérer le mouvement, qu’en est-il de l’Algérie où les intégristes ont pignon sur rue, un pays dans lequel le gouvernement joue avec leur influence et dans lequel ceux-ci pèsent sur la société.

Nous devons nous poser la question et nous en inquiéter car qui dit renversement du gouvernement, déstabilisation, entraineraient une pression supplémentaire sur les prix et les approvisionnements d’hydrocarbures que nous payons déjà assez cher, un afflux "d’opprimés" dans nos pays Européens : futur danger supplémentaire.

Que cette aparté ne vous donne pas à penser que j’en pince pour Boutef et sa bande mais je m’inquiète des retombées d’un bouleversement des alliances sur mon cadre de vie : une république islamique à ma porte

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)