Compagnons debout, n’acceptons plus ! Par "DIALOGUE INITIATIVE REFLEXION" (DIRe)

, par  Jean Claude THIODET , popularité : 91%

Compagnons debout, n’acceptons plus !

L’éthique ne fait-elle plus partie de la formation des journalistes ?

(Le point du 16 septembre 2010 )

La liste
Ils veulent du mal à Nicolas Sarkozy

Alain Badiou : le philosophe gauchiste pour qui Sarkozy est un « pétainiste soft »
(faut-il en rire ou en pleurer quand un Stalinien, Maoïste….veut donner des leçons de démocratie – ses amis ont rempli les cimetières !)

Un visiteur du salon de l’agriculture
, qui lance au Président « touche moi pas, tu me salis » et s’entend répondre le fameux « casse-toi, pauv’ con ».

Les médias ont simplement omis de rapporter le départ touche moi pas, tu me salis.

Heureusement pour le pauvre con que le Président ne s’appelait pas Zidane !

Jean-François Kahn auteur du fameux article tiré en une de Marianne « le Voyou de la République ».
Pour ne pas se faire oublier le roquet ne peut plus que salir ou changer à chaque élection de partis politiques !

Tear Prod, la société qui a commercialisé la poupée vaudou à l’effigie du Chef de l’État, vendus avec un lot de 12 aiguilles.

Didier Porte, auteur du « j’encule Sarkozy, il a pas de couilles, ce connard ! » (France Inter, 20 mai 2010).
Un vicieux qui voudrait et qui ne peut plus, Alors, il rêve…..

Dominique Villepin
qui ne veut pas d’un Président « survitaminé », mais « sage ».
Nous ce que nous ne voulons pas c’est un délateur !

Le père Arthur
, un prêtre qui a souhaité au mois d’août que Sarkozy ait une « crise cardiaque » pour qu’il arrête sa « guerre » contre les Roms.
Quand les curés rêvent de meurtre ils deviennent des Talibans.

Edwy Plenel
, le directeur du site Médiapart, pour qui le discours de Grenoble sur la sécurité a fait du président un « délinquant constitutionnel ».$

Pour Monsieur Plenel vive les truands, les assassins, les trafiquants de drogue, les voleurs, les incendiaires et surtout Monsieur le Président il faut s’agenouiller devant eux. Vive la lâcheté !
N’existe-t-il pas dans ce beau pays de France un délit d’outrage ?

Le délit d’ outrage et le délit de faciès excluent-ils le Président de la République

Navigation