Qui ne pleure pas, ne mange pas Rapport de force : proverbe espagnol où il nous est expliqué que celui qui gueule le plus fort à toujours raison

, par  Allezou...bIda ✞ , popularité : 26%

Nos députés découvrent le problème que pose l’intégrisme islamique dans les entreprises, administrations et hôpitaux alors que depuis longtemps leurs administrés et les populations des pays confrontés aux mêmes soucis tirent la sonnette d’alarme.

Une liste non exhaustive des exigences des fondamentalistes :

* dans les cantines, après avoir obtenu de la viande halal dans les menus, les
employés exigent que leurs plats ne côtoient plus les assiettes contenant de
la viande "normale" jugée impure. Il leur faut des cantines séparées car ils
ne veulent plus s’asseoir à côté de personnes mangeant du porc, les femmes
de service devront porter des gants ;

* reconnaissance des jours fériés musulmans et mise en place de lieux de culte
au sein des entreprises (un syndicat confessionnel a été formé à
cet effet) ;

* etc, etc, etc...

L’anthropologue Douma Bouzar, auteur du livre "Allah a-t-il sa place dans l’entreprise" estime :

qu’ils perdent leur bon sens.

Les chefs d’entreprises craignant d’être traités d’islamophobes cèdent à ces revendications inacceptables, allant jusqu’à autoriser que des salariés échappent à l’entretien d’évaluation si le chef de service est une femme.

Cathy Kopp, l’ex R.D.H. d’Accor, chargée de mission au Médef, déclare : "l’entreprise est demandeuse de règles plus claires en matière de revendications religieuses".

L’hôpital se sent abandonné. Il y a 4 à 5 "incidents" par jour dans les services d’obstétrique : un homme sage-femme appelé à la rescousse lors d’un accouchement difficile s’est fait "casser la gueule" par un mari en colère, les pompiers sont intervenus pour le réanimer pour qu’il puisse continuer son travail, certains époux allant jusqu’à refuser l’anesthésie pour leur conjointe de peur qu’un homme apparaisse.

Les maires de banlieue sont de plus en plus en but aux prétentions religieuses : la demande de créneaux horaires réservés aux femmes dans les piscines et les gymnases s’accroit.

__ornement.png__

Ce phénomène exprime une volonté de prise de contrôle des comportements et des modes de pensée des autres salariés afin d’imposer un système de valeur conforme à l’idéologie extrémiste qu’il préconise.

L’occident sera de plus en plus souvent confronté à ces situations inextricables où il s’avèrera que le fondamentalisme religieux n’est pas compatible avec nos sociétés dans lesquelles la séparation du religieux et du politique est FONDAMENTALE.

__ornement.png__

[bleu marine]Un peu d"humour pour alléger cet article démoralisant :[/bleu marine]

Marilyn avait eu 7 ans de réflexion, mais aurait-elle accepté de tourner dans cette tenue ?

Il y a la possibilité du vaccin, à moins qu’il soit fabriqué à base de résidus de porc !!!

Voir en ligne : http://www.lefigaro.fr/actualite-fr...

Navigation

Brèves Toutes les brèves