Mars 2009 LE dossier !

, par  MORA , popularité : 17%

...cet article publié en 2007 est remis en ligne...

Le mois de MARS est traditionnellement le début d’une période qui fait mal.

Bien que ne vivant pas dans le passé, nous ne pouvons que penser au 19 mars, au 26 mars et par extension à toutes les personnes disparues après le soi disant cessez le feu.

Tous les historiens s’accordent à dire que le nombre de victimes civiles APRES LE CESSEZ LE FEU est supérieur à toute la période dite "Guerre d’Algérie".

Cela devrait faire réfléchir tous les amnésiques !

Certaines tendances, notamment chez les historiens, mais pas seulement, prônent un "retour à l’histoire" et un renoncement la mémoire pour cette période difficile.

Il est logique d’intégrer ce schéma, mais cela ne pourra être crédible à nos yeux que lorsque TOUS les éléments seront pris en compte.

Les histoires officielles de 2 côtés de la Grande Bleue paraissent aussi "fausses" l’une que l’autre.

L’Algérie a droit à son histoire, la France aussi, mais la mémoire sélective actuelle ne peut produire qu’une Histoire sélective.

En outre, pour justifier "on ne sait quelle tendance" la mode est à "mettre en cause les processus historiques de la colonisation etc..

Les historiens et les autres, doivent être réalistes et savoir que l’on ne peut pas REFAIRE l’Histoire !

La comprendre OK ! en tirer des enseignements OK ! mais se servir d’une remise en cause pour la récrire, il s’agit tout simplement de malhonnêteté intellectuelle !

Navigation