La vidéo dont tout le monde parle - Agression en direct Une agression filmée qui résume toute la gravité de la situation française

, par  Kir , popularité : 16%

Vidéo à voir en cliquant ici

__espaceur.png__

Tout le monde en parle sauf,

les médias embarrassés

et le Gouvernement quasiment muet

C’est l’évènement français du Net international. L’agression d’un jeune homme par six "petites frappes" dans un bus de Paris. Filmée en direct par la caméra embarquée de la RATP.

Des bloggeurs comme Elisabeth Levy, aux dizaines d’autre sites tel Riposte Laïque et bien d’autres, en parlent. C’est le choc, bien que le vécu quotidien dans les grandes villes. Quotidien soigneusement caché au public. On ne doit surtout pas savoir dans les chaumières françaises. Parole angélique de rigueur !

La vidéo n’est plus visible ni sur YouTube, ni sur Daily Motion. Envolée, censurée.

Il faut chercher, fouiller pour la trouver, en direct d’un serveur... russe ! sur le site F de souche. Et ce site permet de voir la totalité de la vidéo, et pas seulement un petit extrait, comme les deux autres précédemment cités.

Totalité qui dévoile, mieux que les "extraits choisis" présentés ailleurs et finalement effacés malgré leur discrétion, le caractère raciste de cette agression.

La Ministre de l’Intérieur, Michèle Aliot-Marie, a déploré qu’une telle vidéo puisse être ainsi vue par des millions de personnes et ne s’inquiète que des mesures à appliquer pour que de telles fuites ne puissent plus se reproduire. Une bavure policière en somme, puisque le document vient d’un policier (mis en garde à vue !) qui l’avait mise en ligne sur Facebook, à l’attention de ses seuls amis.

Le politiquement correct a encore de beaux jours devant lui...

Sos Racisme "condamne l’agression dans un bus RATP" mais ne manque pas de rajouter : " ainsi que l’instrumentalisation qui en est faite."

Nous sommes donc en droit de nous demander quelle définition faut-il donner au racisme ? Et s’il n’existerait pas une imposture d’un "antiracisme à deux vitesses".

Quant à la LDH, MRAP et Cie, ils se sont... voilé la face !

__espaceur.png__

Le Parisien s’interroge "sur la véracité de la scène" (!) et temporise en accusant les manipulations qui en sont faites. Ce qui ne l’empêche pas de faire remaquer que :

"le syndicat Sud, en a profité pour interpeller la direction de la RATP : « Nous manquons d’effectifs. Seulement une petite vingtaine de personnes sont chargées de la sécurité des bus chaque nuit, c’est insuffisant », souligne Philippe Touzet."

Comprenne qui pourra. Ou ; l’art et la manière de se prendre les pieds dans le filet de la "bien-pensance".

Le Figaro, lui, a publié une interview de la victime :

Cliquer ici : La victime agressée dans le bus témoigne

Edifiant !

Voir en ligne : Une agression filmée qui résume toute la gravité de la situation française

Navigation

Brèves Toutes les brèves