La traite des noirs, le commerce de la honte

, par  MORA , popularité : 38%

Non. "La traite n’est pas une invention de l’Europe", disait l’historien Fernand Braudel. Avec raison puisque les premiers trafiquants d’esclaves noirs sont... Africains.

Ce trafic remonte à l’époque des pharaons : il y a plus de 3500 ans ; les souverains de l’ancienne Egypte s’approvisionnaient en esclaves auprès de trafiquants noirs du Soudan.

Ce trafic interne à l’Afrique n’a plus cessé jusqu’au XXe siècle. Une autre traite, dite "orientale", se développe à partir du VIIe siècle.

Celle-ci est dirigée par les musulmans, notamment ceux originaires des d’Arabie.

A cette époque, ils sont en train de conquérir l’Afrique du Nord. Et ils ont besoin d’esclaves pour faire des soldats, des domestiques et des paysans. Ils vont les acheter en Afrique noire. Ces traites africaine et orientale vont se poursuivre pendant treize siècles.

Voir en ligne : Bon rappel au sujet de l’esclavage

Navigation