Encore une couche ! FNACA

, par  MORA , popularité : 26%

... vu sur le NET ...

Nous pensons qu’il est indispensable d’expliquer aux membres de base, qui eux ne sont pas forcément politisés, que le groupe est au niveau national, totalement noyauté et détourné de son sens républicain pour revêtir un sens politique !

Être communiste n’est pas un délit !

Continuer à prôner le 19 mars comme date de fin (qui n’a rien à voir avec la date officielle de la fin de la guerre d’Algérie !) est là un délit de trahison historique.

Et cela l’est à plusieurs niveaux :

- le sens historique simple,
- le sens légal (date de fin 2 juillet 1962),
- le sens humain, + de morts et de disparus entre le 19 mars 1962 et 2 juillet 1962 que dans TOUTE LA GUERRE d’Algérie,
- le contre sens politique, c’est De Gaulle qui a fermé le magasin, les cocos n’y sont pour rien, ils n’ont aucune gloire à en tirer ! Pas plus que ceux qui soutenaient De Gaulle contre une partie des français ! Cela s’appelle une trahison nationale !
- la date officielle, même si elle ne nous plait pas, est le 5 décembre !! Alors à défaut d’être enthousiasmante, elle au moins n’est pas fausse !!

Unanime avec l’assemblée, le président département souhaite que soit officialisée la date du 19 mars 1962, date historique (celle des accords d’Evian) comme date du cessez-le-feu en Algérie mettant fin à une guerre qui a duré huit ans. Après les questions diverses, les congressistes ont poursuivi la discussion autour du verre de l’amitié avant de passer à table pour le repas fraternel.

Ces groupes sont l’équivalent potée-choucroute de nos couscous merguez, qu’elles fassent donc comme les nôtres :

PAS DE POLITIQUE NI D’HISTOIRE

Voir en ligne : Seissan. FNACA : l’attachement au 19 mars comme date commémorative

Navigation