CORSICA : eux aussi ont du passif !

, par  MORA , popularité : 48%

Un petit rappel utile..

...Contrairement à l’historiographie européenne, surtout française et italienne, l’historiographie insulaire n’a pas revisité le concept de Résistance.

On en est resté à un discours événementiel et hagiographique qui restait enfermé dans des visions idéologiques et politiques du phénomène résistant. Or, depuis la fin des années quatre-vingt, on a redécouvert le concept de Résistance dans toutes ses dimensions : culturelle, sociale et anthropologique.

Il fallait donc, tout en tenant compte des apports des générations d’historiens précédentes, dépasser ce cadre traditionaliste pour tenter d’avoir une vision historiographique plus actuelle de ce qu’a été la Résistance corse à travers ses liens avec la société insulaire. Des liens en partie bien spécifiques....

Voir en ligne : L’Histoire n’est pas faite pour le politiquement correct

Navigation