Le Puzzle de l’intégration : Malika Sorel

, par  MORA , popularité : 51%

On soutient souvent que les problèmes d’intégration des populations issues de l’immigration seraient en grande partie imputables au passé colonial de la France et au traitement inéquitable que leur réserverait le pays. Ces explications fort attrayantes ne résistent pas longtemps à l’analyse de la situation d’autres pays : les nations occidentales sans passé colonial qui ont adopté les politiques de discrimination positive et d’immigration choisie connaissent le même échec. Nous aurait-il manqué des pièces pour appréhender le puzzle de l’intégration ?

En France, parce qu’il est toujours de bon ton de transposer les modèles venus d’outre-Atlantique, une partie de nos femmes et hommes politiques semblent pourtant prêts à céder aux pressions de quelques lobbyistes et à adopter la discrimination positive. Des médias, des écoles prestigieuses, de grandes entreprises ne montrent- ils pas déjà la voie ?

Malika Sorel nous met en garde contre les dangers de ces politiques qui menacent sérieusement notre cohésion nationale. Sans concession pour les uns ni pour les autres, elle expose les logiques communautaristes, à rebours des principes républicains, qui ne cessent d’exacerber les malaises identitaires. Elle aborde aussi une question taboue, mais qu’elle estime être cruciale : le droit du sol constitue-t-il un atout pour les enfants de l’immigration ou, au contraire, une entrave dans leur parcours d’intégration ?

__espaceur.png__

Vous accusez le droit du sol. Pourquoi ?

• Devenir français est un processus qui doit être personnel, car il faut être prêt a assumer d’inscrire ses propres descendants dans un nouvel arbre généalogique qui n’ est pas celui de ses ascendants biologiques et culturels. II y a la une véritable rupture, très difficile a assumer. C’ est pourquoi, aujourd’hui, pour une multitude de raisons, peu de gens ont le désir de devenir français. Ils prennent les papiers parce qu’ils savent que c’est le sésame avec lequel ils n’ auront plus jamais faim.

Ils sont honnêtes et l’avouent :

je ne suis pas français, j’ ai juste les papiers. C’ est la classe politique, dans son ensemble, qui ment et occulte ce que signifie l’identité française. La communauté française reste pour 1’instant silencieuse car elle est bâillonnée mais, comme dans tous les pays du monde,
elle n’ est pas prête a accepter comme françaises des populations étrangères a son identité. II y a aujourd’hui, en France, une négation fondamentale du droit des Français a être français.

Voir en ligne : Le Puzzle de l’intégration - Malika Sorel LIVRE

Navigation