La polémique, ça paye !

, par  Kir , popularité : 90%

Mesdames, Messieurs les élus, revenez à la réalité !

C’est évident, la fracture s’amplifie entre les Français et leurs élus.

La rémunération (9.500 €) de la mission sur "les conséquences sociales de la mondialisation" de Christine Boutin, enflamme une polémique qui couvait depuis longtemps.

D’autant que cette rémunération s’ajoute à sa retraite parlementaire (environ 6.000 €/mois) et à son indemnité de Conseillère Générale des Yvelines (environ 2.600€/mois), ce que Christine Boutin a d’ailleurs confirmé.

Une énième mission [combien y a-t-il de ’missionnés’ en France ?] dont on se demande quels en sont l’urgence et le bien-fondé pour l’intérêt général, alors que nous allons devoir rembourser une dette abyssale de presque 2.000 milliards d’Euros ?
Les Français se souviennent de la ’loi Boutin’ pour le Droit au Logement Opposable, et ses résultats obtenus sur le terrain.
L’argent public, celui de nos impôts et taxes qui ne cessent de se multiplier, est jeté par les fenêtres.

Sur l’intervention d’Eric Woerth, Madame Boutin a fini par renoncer à ce nouveau pactole :
"A partir du moment où une polémique est née, il faut répondre à la polémique" , l’a-t-il conseillée pour la décider.

Cette phrase est inouïe et son contenu met en pleine lumière ce qui conditionne l’action du cercle des élus et du gouvernement : les élections de 2012 et leurs intérêts électoraux.

Quid des intérêts du pays France ?
On a bien compris, Monsieur Woerth ; sans polémique, rien n’empêcherait ceux qui devraient être les serviteurs des intérêts de la nation de continuer à n’être que les serviteurs de leurs intérêts personnels.

Il est grand temps d’emprunter une nouvelle voie et que l’effort soit réellement partagé par tous.

__espaceur.png__

Voir en ligne : Eric Zemmour : Privilèges de la République : le grand nettoyage

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)