[]

Message d’alerte

, par  Allezou...bIda , popularité : 28%

Après le plomb, l’amiante, le mercure, les CFC, le dioxyde de carbone, les O.G.M., les pesticides, la grippe aviaire, la grippe porcine (les savants croisent les doigts afin que le virus des co-(chons) ne mute pas vers les (ca)-nards...) un nouveau danger menace l’humanité :

[fuchia] Les NANOPARTICULES[/fuchia]

C’est quoi cette bestiole me direz-vous ?

Voilà l’explication donnée par wikipédia :

Assemblage de quelques centaines à quelques milliers d’atomes, conduisant à un objet dont au moins l’une de ses dimensions est de taille nanométrique (1 à 100 nm).

Où est le danger : Leur petite taille.

Elles pénètrent dans le corps humain et consituent un danger de type "amiante" : la pénétration se faisant par inhalation ; les savants avouent, tout de même, ignorer quels effets elles pourraient avoir sur l’organisme. Une étude mexicaine a démontré que la pénétration pouvait se faire également par voie lymphatique et même nerveuse (Alain Lombard et Benoit Hervé-Bazin - source Sciences et Démocratie).

Daniel Bloch, Médecin du travail, lors d’une conférence de presse à l’Observatoire des Micro et Nanotechnologies (O.M.N.T.) donne les précisons suivantes :

Ces particules ultrafines ont toujours existé et l’air que nous respirons en contient plus de 10 000, mais l’introduction de ces nanofibres, aux propriétés physico-chimiques inconnues, dans de plus en plus de matériaux change la donne. (source Futura Sciences).

Une information tombe : deux ouvières chinoises, ayant inhalé, pendant 5 mois sur leur lieux de travail, des nanoparticules de polyacrylate, sont décédées.

Les cliniciens du Pékinger Chaoyang Hospital ont pu prouver que les nanoparticules inhalées sont responsables des graves dommages causés aux poumons.

Les fanatiques environementaux ont peut-être raison : vive le temps des cavernes.

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !! Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)