[]

HALDE là

, par  Allezou...bIda , popularité : 14%

L’Université Paul-Verlaine de Metz a été choisie, après appel d’offres, par la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre La Discrimination et pour l’Égalité), autorité administrative indépendante - la proximité de ces deux adjectifs me semble antinomique ;
si cette autorité est administrative, elle ne peut être indépendante, et si elle est.. ? Oui ! c’est possible ! ah bien-
revenons à nos moutons , donc afin de concocter un rapport sur "la place des stéréotypes et des discriminations dans les manuels scolaires".

Un groupe d’Experts s’est réuni et pour la somme de 38 000 € -le budget annuel de la HALDE est de 11 millions d’euros- a rédigé une étude de 207 pages répertoriant les enseignements susceptibles de fausser le jugement de notre belle jeunesse estudiantine.

Voici ce que nous apprend cette étude :

- le brave Ronsard, dans son poème "Mignonne allons voir si la rose"
donne une image négative des seniors, laissant entendre à Cassandre que le
temps flétrira sa beauté, comme il fane les roses ;
les experts préconisent de chercher d’autres textes apportant un éclairage plus consensuel sur le 3ème âge ;

- les livres d’histoire montrent une sous-représentation de la femme dans le déroulement du monde :
il est vrai que depuis la nuit des temps, seuls les
hommes s’entretuent sur les champs de bataille, et, horreur, Jeanne d’Arc
revêtait l’armure pour combattre : imaginez Napoléon en robe empire à
Austerlitz ;

- la représentation de l’Islam par la mosquée de Jérusalem laisse supposer
que la religion musulmane est "une religion étrangère à la France" ;

- l’image de l’homme blanc tenant un petit Africain par la main donne
l’impression de la domination de la race blanche par un affreux colonialiste,
exploiteur et parternaliste ;

- l’image de la misère au Maghreb et en Afrique est un scandale et
donne une image subjective.

Ce cher Corneille n’attire pas les foudres de ces Mandarins et pourtant il fait dire à Don Diègue :
"Ô rage, Ô désespoir, Ô vieillesse ennemie", le Cid repousse les Maures, aïeux des émigrés et sa misogynie transparait lorsqu’il décrit cette troupe qui sous lui s’avance et "porte sur le front une mâle assurance".

Pour conclure, ces experts estiment

"qu’il parait nécessaire de créer une instance chargée de l’observation des manuels scolaires. Composé de divers spécialistes -et à ce titre les personnels de la Halde pourraient éventuellement y trouver leur place- le comité de vigilance serait un compromis acceptable entre le respect de la liberté d’édition et le besoin d’évaluation"

instance qui existe déjà au Ministère de l’Éducation Nationale, mais là il s’agirait "d’un comité de vigilance composé de personnes compétentes" (?)
Je ne crois pas que le personnel du Ministère appréciera.

L’immixtion de la Halde dans le contenu des programmes scolaires pour les faire correspondre à la vue qu’elle a du monde est la pire dérive communautaire que nous ayons connue.

Si nous devions distordre le réel pour le mettre aux ordres d’une idéologie, nous vivrions les sombres heures du stalinisme, du maoïsme ou du castrisme.

Après cette heure de gloire, ces éminents spécialistes des discriminations et de la liberté, déjà pré-retraités d’on ne sait plus quelle officine, sous la vigilante surveillance de Louis Schwzeitzer, continuent de chercher des poux sur la tête des chauves, justifiant ainsi leur salaire, dans l’attente d’une très confortable retraite.

(source Marianne - Riposte laïque - Pensées d’outre-politique)

http://www.ripostelaique.com/Premier-prix-de-la-sottise-et-de-l.html

http://penseesdoutrepolitique.wordpress.com/2009/04/29/la-halde-se-mele-du-reglement-interieur-de-la-nouvelle-star/

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !! Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)