[]

Instructions au Cuisinier Zen « Tenzo Kyokun »

, par  Philippe Schell , popularité : 25%

Zafu Orioki

Chacun(e) étant amené(e) à un moment ou un autre (ou tous les jours) à cuisiner, j’ai pensé qu’il pourrait être intéressant de donner accès sur ce blog du Gourmet Végétarien, à une traduction en Français (réalisée par mes soins depuis une version en anglais) d’un texte magnifique écrit originellement en Japonais, le “Tenzo Kyôkun” ou “Instructions au Cuisinier Zen”.

Le “Tenzo Kyôkun” a été rédigé au XIIIs par Eihei Dogen zenji, un des plus grands maîtres du bouddhisme zen, discipline qu’il introduisit au Japon depuis la Chine.

C’est un texte d’une grande profondeur, simple et complexe à la fois, dont les recommandations demeurent assez universelles (elles s’appliquent en fait à la vie en général) et toujours d’actualité.

Etant un peu long pour être publié directement sur cette page, afin de ne pas alourdir la navigation, j’ai choisi de vous en proposer le téléchargement sous le format Pdf en cliquant sur le lien en fin d’article (voir plus bas).

Je pratique moi-même la discipline zen depuis plusieurs années et malgré cela, je ne prétendrai pas avoir une compréhension parfaite, loin de là, de tous les enseignements qui peuvent être retirés de ce texte : je ne me lancerai donc certainement pas à vous en faire un résumé !

Mais tout en vous invitant à le lire et à en tirer le meilleur parti que vous pourrez, je vous livre au passage quelques extraits qui retiennent mon attention (mon choix est évidemment subjectif ;-) :

* “Ne laissez pas laver le riz ou préparer les légumes par d’autres, mais utilisez plutôt vos propres mains, vos propres yeux, votre sincérité. Ne fragmentez pas votre attention mais voyez ce que chaque instant demande ; si vous ne prenez soin que d’une seule chose, alors vous allez être négligent pour l’autre.”

* “Mettez en haut tout ce qui doit aller en haut et en bas tout ce qui doit aller en bas, de sorte que, haut et bas, chaque chose se trouve à la place qui lui est appropriée.”

* “Regardez avec les yeux vifs, assurez vous qu’il n’y ait pas un seul grain de gaspillé.”

* “Si vous avez seulement des herbes sauvages pour faire un bouillon, ne les dédaignez pas. Si vous avez des ingrédients pour faire une soupe crémeuse, ne soyez pas ravis. Là où il n’y a pas d’attachement, il ne peut y avoir aucune aversion. Ne soyez pas négligents avec des ingrédients simples et ne dépendez pas d’ingrédients raffinés pour que le travail se fasse pour vous, travaillez plutôt avec la même sincérité avec tout. Si vous ne procédez pas ainsi, c’est comme si vous changiez votre comportement en fonction du statut de la personne que vous rencontrez : un disciple de la voie n’agit pas de cette manière.”

* “Ne discriminez pas entre les défauts ou les vertus des moines, ou encore s’ils sont novices ou anciens. Vous ne savez même pas où vous vous situez, alors comment pouvez-vous mettre les autres dans des catégories. En jugeant les autres à partir des limites de vos propres opinions, comment pourriez-vous être autrement que dans l’erreur ? Bien qu’il existe des différences entre les anciens et les novices, tous sont également membres de l’assemblée. Ceux qui avaient beaucoup de défauts hier peuvent être dans le vrai et la clarté aujourd’hui. Qui peut juger de ce qui est “sacré” et de ce qui est “commun” ?”

* “Lorsque nous nous entraînons à n’importe laquelle des charges du monastère, nous devons le faire avec un coeur joyeux, un coeur maternel, un grand coeur. Un coeur joyeux se réjouit et a de la reconnaissance pour tout ce qui a du sens… Un coeur maternel est comme un parent qui protège son enfant du chaud ou du froid avant de se soucier si lui-même a chaud ou froid. Un grand coeur considère toute chose depuis la perspective la plus inclusive et la plus ample … il ne considère pas un gramme comme trop léger ou cinq kilos comme trop lourds.”

Voilà, je suis assez intervenu maintenant … je vous invite donc à « déguster » cette merveille qu’est le « Tenzo Kyôkun » en cliquant ici , puis, après ouverture, à faire un clic droit et choisir « Enregistrer sous » pour télecharger.

Je serais très heureux comme toujours de recevoir vos commentaires et par avance je vous en remercie !

Remarque importante : si vous voulez diffuser ce beau texte, s’il vous plaît, ne le faites pas en copiant et envoyant le pdf, mais en copiant et transmettant le lien suivant à vos contacts http://www.gourmet-vegetarien.com/instructions-cuisinier-tenzo-kyokun/

… de cette manière vous m’apporterez votre soutien … Merci à nouveau et à bientôt !


 

lang : ’fr’

Voir en ligne : http://www.gourmet-vegetarien.com/i...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !! Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)