[]

Il y en a assez des Histoires !!!

, par  Cactus , popularité : 17%

La mobilisation contre la future réforme du lycée prend forme en France.

Enseignants et chercheurs s’organisent pour sauver les matières qu’ils estiment menacées : ceux d’histoire-géographie, de mathématiques et de sciences économiques et sociales se font entendre.

La fronde la plus médiatisée est celle des historiens, dont l’appel publié samedi a été signé par des représentants politiques de tous bords. Ils fustigent la fin de l’enseignement obligatoire de l’histoire et géographie en terminale scientifique.

Interrogé lundi sur RTL, Luc Chatel a tenté une mise au point :

"Il y a un gros malentendu (...) On va juste organiser les choses différemment entre la première et la terminale", a-t-il dit. Le programme étudié en terminale "va dorénavant être traité en classe de première", a-t-il ajouté.
En première scientifique, l’histoire-géographie passera de deux heures et demie à quatre heures.

Pour les opposants, cela ne suffira pas à inculquer aux lycéens en un an ce qu’ils digéraient auparavant en deux. L’option de deux heures proposée pour les élèves de terminale scientifique est considérée comme un pis-aller.
Les élèves de première scientifique devraient perdre chaque semaine une heure de Sciences et vie de la Terre (SVT), une heure et demie de physique-chimie et une heure de mathématiques.
En terminale, ils ne regagneront qu’une demi-heure de mathématiques.

__espaceur.png__

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !! Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)