Douce France ! Ou : On danse sur un volcan Après tant d’autres endroits, Firminy....

, par  Jean Claude THIODET , popularité : 51%

Une caricature royaliste a eu une belle carrière : c’est celle qui, pour montrer l’horreur (et l’absurdité...) de la Terreur montre une guillotine avec cette inscription, Ci-gît toute la France....

Avec les violences des banlieues, il faudra dorénavant -il faut déjà- dire : ci-brûle, ou ci-saute, ou ci-explose toute la France !
VIOLENCES 21.jpg
A Firminy, après la mort d’un délinquant
"Les jeunes se sont révoltés, c’était une grosse émeute, qui a duré quatre à cinq heures" (un témoin).

Mohamed Benmouna, 21 ans, pratiquant de l’extorsion de fond, se fait coffrer, puis se suicide. Résultat : ses potes, les "jeunes" de la cité, la "chance pour la France"selon Stasi, les "enfants de la république" selon Chirac, cassent tout à Firminy, pendant cinq heures.

Et c’est reparti pour la sempiternelle chanson reprise par les malfrats et leurs complices : c’est la faute à la police, c’est une bavure, on veut la vérité et gna-gna-gna...

La vérité c’est que, pour le braqueur en question, il a été victime du choix de vie (!) qu’il a fait. Que personne ne l’a obligé à faire. Et que la société française se trouve ainsi confrontée à un problème de fond -problème créé de toutes pièces par le système lui-même, que nul n’a obligé à enclancher, depuis trente ans, cette folle politique d’importation de population extérieure. Et que, dans l’opinion, l’exaspération monte, monte, monte. Et que l’une des principales solutions de ce problème, ce sera l’expulsion, qui s’impose déjà à nombre d’esprits lucides et réalistes-et qui s’imposera de plus en plus...

C’est lassant de le dire, on se répète, mais, en même temps, on ne peut pas laisser passer des trucs pareils sans, au moins, marquer le coup. Et comme le dit Molière dans son Dom Juan "Je te dis toujours la même chose parce que c’est toujours la même chose ; et si ce n’était pas toujours la même chose je ne dirais pas toujours la même chose".....

Voir en ligne : http://lafautearousseau.hautetfort.com/

Navigation