[]

AURIBEAU DIT ADIEU AUX ANCIENS

, par  Kir , popularité : 19%

[* Lundi 14 janvier 2008 à Auribeau (Aïn-Charchar) dans le canton de Jemmapes*]

Le transfert des cendres du cimetière d’Auribeau vers le mémorial de Philippeville (Skikda) et l’inauguration de la stèle en lieu et place du cimetière, ont eu lieu en présence de la délégation officielle conduite par le Consul Général de France et autres personnalités dont le maire du village.

Amor, fidèle ami auribeaudois (Auribeau est situé à moins de 10 kilomètres de Bayard, mon village) fait part de l’émotion de la population, rassemblée « dans un lourd silence digne, attitude propre aux gens d’ici, aux gens de campagne et qui ressemblait à un recueillement… » nous dit-il.

Il écrit un bel hommage, dont je vous livre quelques extraits que ne contient pas la suite, à lire sur le site de Jacky Colatrella, ici :

http://skikdamag.spaces.live.com/

« Par cette journée ensoleillée du Lundi 14 janvier 2008 j’ai pris, à 7h du matin, la route qui allait me conduire à Ain-Charchar ( ex- Auribeau), distant de Constantine de quelques 80km.

En plein hiver c’était une journée radieuse qui s’annonçait comme en témoignait un soleil naissant baignant de lumière la campagne givreuse réverbérant les premiers rayons comme un lac de lumière.

Ce jour là un événement capital allait se dérouler à Ain- Charchar (ex-Auribeau) où je partais assister à la cérémonie de l’inauguration de la STELE érigée en haut du village, à l’endroit du désormais ancien Cimetière Chrétien, un témoin qui perpétuera notre mémoire de ce que fut ce lieu sacré où reposaient les dépouilles de nos compatriotes PN, dont les Cendres ont été transférées ce jour au Mémorial de regroupement de Skikda( Philippeville)…

… Pour ma part et de bon nombre d’Anciens de « l’Auribeau Historique », nous avons vécu l’événement comme un déchirement et la disparition à tout jamais d’un lambeau de mémoire commune, que seul pourrait atténuer la présence de la STELE du souvenir, érigée à la mémoire des défunts sur le lieu même où ils reposaient depuis des générations, et d’une autre manière de les savoir reposer, non loin, en un lieu digne, dans les entrailles de cette terre bénite . »

Voir en ligne : site de Jacky Colatrella

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !! Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)